Annonce légale

Informations des TGI

Date de publication : 12/05/2021
Département : Hauts-de-Seine
Paru dans : Petites Affiches

Jugement rendu le 16 avril 2021 par le Tribunal Judiciaire de Nanterre

Ouvre une procédure de redressement judiciaire en faveur de l’association Positive planet international – 1 PLACE VICTOR HUGO 92400 COURBEVOIE ;

Fixe provisoirement la date de cessation des paiements au 1er mars 2021 ;

Désigne Mme Marie-Odile Devillers juge commissaire;

Désigne Mme Céline Champagne juge commissaire suppléant ;

Désigne la SELARL El Baze-Charpentier (Mme Hélène Charpentier), 14 rue de l’hôtel de ville à Neuilly-sur-Seine (92200), en qualité d’administrateur judiciaire. avec mission d’assistance du débiteur ;

Désigne Patrick Legras de Grandcourt, 31 avenue Fontaine de Rolle 92000 Nanterre, en qualité de liquidateur ;

Fixe à six mois la durée de la période d’observation et renvoie d’ores et déjà l’affaire à l’audience du vendredi 11 juin 2021 à 9 H 30 (salle Bau rez-de-chaussée) pour que le débiteur justifie de l’état d’avancement de ses projets et de ses charges, et pour qu’il soit statué sur la poursuite de cette période d’observation ou sur la présentation d’un plan de redressement par voie de continuation, la notification du présent jugement valant convocation des parties ;

Dit que le mandataire judiciaire déposera, au greffe, la liste des créances déclarées avec ses propositions d’admission, de rejet, ou de renvoi devant la juridiction compétente, dans un délai de six mois à compter de l’expiration du délai accordé aux créanciers pour déclarer leurs créances ;

Désigne Mme Anne Gillet-Seurat de la SCP Gillet-Seurat-Moretton, 15 rue Raymond Poincaré à Nanterre (92000), commissaire-priseur, aux fins de réaliser l’inventaire prévu à l’article L.622-6 du code du commerce et effectuer une prisée des actifs ;

Dit que le présent jugement sera, par les soins du greffier, notifié au débiteur et aux personnes qui ont qualité pour interjeter appel à l’exception du Ministère Public dans les huit jours de son prononcé conformément à l’article R.631-12 du code de commerce, publié et adressé en copie aux autorités mentionnées à l’article R.631-7 du même code ;

Rappelle que l’exécution provisoire est de droit ;

Dit que les dépens seront employés en frais de redressement judiciaire.

X