Notaires du Grand Paris : bilan 2023 du marché immobilier francilien

Publié le 13/03/2024

La contraction de l’activité s’est prolongée au 4e trimestre 2023, avec un recul des ventes de logements anciens de 28 % en un an et de 27 % par rapport à la moyenne des 10 dernières années.

En Île-de-France, les volumes de ventes reculent d’un quart de 2022 à 2023, soit 47 000 ventes en moins. Sur l’ensemble de l’année, l’Île-de-France a enregistré à peine 140 000 ventes de logements anciens. La baisse annuelle des prix s’est accentuée, passant de 5,4 % au 3e trimestre à 6,9 % au 4e trimestre 2023.

Le volume des ventes d’appartements anciens diminue de 24 % en un an et de 11 % par rapport à la moyenne des ces 10 dernières années. Enfin, si l’activité se replie de 22 % en un an dans la Capitale, elle conserve encore plus de 32 000 transactions et un volume de ventes inférieur d’à peine 6 % à la moyenne des 10 dernières années.

Après une phase post-Covid très porteuse, le marché de la maison accuse la plus forte baisse, avec des ventes qui reculent de 28 % de 2022 à 2023 et de 23 % par rapport à la moyenne des 10 dernières années. Les prix baissent au même rythme que ceux des appartements (- 6,8 % en un an au 4e trimestre 2023).

Notaires du Grand Paris : bilan 2023 du marché immobilier francilien

Sources :
Rédaction
Plan
X