Au Lavoir Numérique, une expo photo pour interroger le transhumanisme

Publié le 30/11/2023

L’exposition photographique de Matthieu Gafsou H+, transhumanisme(s), qui se tient au Lavoir numérique à Gentilly jusqu’au 11 février 2024, offre une perspective unique sur le transhumanisme.

Matthieu Gafsou / Courtoisie Galerie C

Le mouvement transhumanisme, à la fois critiqué par certains et encensé par d’autres, mise sur les avancées technologiques pour améliorer les capacités humaines, suggérant ainsi des notions de spiritualité moderne, libérée des dogmes religieux et centrée sur la puissance humaine. Gafsou, à travers ses œuvres, explore cette idéologie en documentant des aspects comme les prothèses, les nootropiques (aliments agissant comme des médicaments), et les interactions homme-machine, suggérant que notre société est déjà encline à traiter le corps comme une entité modifiable.

Ses photographies, caractérisées par une sobriété formelle et des compositions épurées, illustrent un humain en déconnexion avec sa nature organique. Chaque image, isolée, évoque le mystère plutôt que la clarté mais, ensemble, elles tissent un récit complexe, reflétant l’ambiguïté entre l’organique et la mécanique. Cette exposition, loin de fournir des réponses, offre plutôt un espace de réflexion sur des questions fondamentales de notre époque et sur notre mortalité.

Matthieu Gafsou utilise son art pour interroger notre relation avec la technologie et ses implications sur l’humain. Son travail, à la fois philosophique et esthétique, interpelle sur les perspectives de l’humanité dans un monde de plus en plus technologique. H+, transhumanisme(s) est donc une exposition qui invite à la contemplation et à la réflexion, marquant un point de rencontre entre art, technologie, et philosophie.

Plan
X