Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy sur les rives du lac Léman

Publié le 25/07/2017

Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy.

DR

Robe Givenchy.

DR

À Morges, dans le canton de Vaud, en Suisse ; une exposition pleine de charme et de nostalgie autour de la très élégante amitié du couple que formaient Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy.

Tous deux étaient faits l’un pour l’autre, lui en la magnifiant, elle en étant la vitrine de sa créativité en matière de mode. C’est pourquoi, les trois expositions d’Audrey Hepburn et d’Hubert de Givenchy à Morges ont pour titre : « Une élégante amitié » ; car tel était le lien qui a uni jusqu’à la mort d’Audrey le couturier et l’actrice.

Pourquoi à Morges ? Tout simplement car la petite ville suisse est là où a vécu heureuse avec ses enfants Audrey Hepburn pendant plus de 25 ans. Concrètement, grâce à la pugnacité de la fondation Bolle et de Salvatore et Maxime Gervasi, conservateur et responsable communication de la fondation.

Dans la commune de Morges, laquelle a les pieds dans le lac Léman, trois lieux différents pour une même élégante amitié avec force dessins inédits, robes de Givenchy, documentaires et conversations entre le couple, photos et couvertures de journaux.

C’est dans le beau château de Morges que sera réuni le plus grand nombre de robes : environ 30 sur les quelque 50 présentées. Un hommage de son vivant pour Hubert de Givenchy qui a fait presque toutes les robes des films d’Audrey Hepburn. « C’est lui qui m’a donné un look, un genre, une silhouette. C’est lui qui, visuellement, a fait de moi ce que je suis devenue », devait dire l’actrice.

Quelques bonnes adresses sur Morges et un diner au Mont-Blanc :

Pour dormir : l’Hostellerie Le petit manoir, un 4 étoiles « historique » ; la Maison d’Igor, une chambre d’hôtes où vécut Stravinsky ; repas aux restaurants Le Pavois de l’Hôtel du Mont-Blanc ou au Casino. De manière incontournable car Audrey Hepburn y prenait des douceurs, un arrêt s’impose à la confiserie Fornerod, un chocolatier qui a mis au point un chocolat au lait d’ânesse, compatible pour les allergiques au lactose et une excellente adresse tant pour le goûter que le petit déjeuner.

À même l’eau sur le quai du Léman, le Romantik Hotel Mont-Blanc au lac est une institution à Morges et la table vaut au moins un déjeuner ou un dîner.

Pour une cuisine typiquement locale, optez en entrée pour les beignets de Vinzel appelés aussi « Malakoff » (19 FS), de délicieuses bouchées ou beignets de fromage passés à la friteuse. Poursuivez par les filets de perche meunière et leurs pommes de terre écrasées, crème et persil (41 FS). Les filets de perche sont une spécialité du lac au même titre que le féra, l’omble chevalier.

La cuisine est ici orchestrée par Jean-Luc Schvartz, un chef qui sait mettre en valeur les produits régionaux. Dommage donc que la cuisine locale ne se poursuive pas sur le registre sucré où le moelleux au chocolat, la tarte tatin, la crème brûlée à la vanille se partagent le menu.

LPA 25 Juil. 2017, n° 128c5, p.24

Référence : LPA 25 Juil. 2017, n° 128c5, p.24

Plan
X