Bap! 2022 : la Biennale d’architecture et de paysage est de retour

Publié le 24/05/2022 - mis à jour le 01/06/2022 à 10H54

La deuxième édition de la Biennale d’architecture et de paysage – la Bap! – a fait son grand retour. Du 14 mai au 13 juillet 2022, ce grand événement organisé par la région Île-de-France et consacré à l’urbanisme et à l’aménagement prend place à Versailles.

Autour du thème « Terre et villes » (qui succède à « L’homme, la nature et la ville » en 2019), la Bap! dévoile un programme où le partage des idées, la prise de parole et la découverte sont mises en avant.

Conférences, débats, ateliers participatifs et expositions, tous les médiums sont exploités pour aborder les liens entre la terre et les villes : socle paysager, support du vivant, terres nourricières, terroirs regorgeant de ressources naturelles, aménagement circulaire, construction en terre… Des questions méritent alors d’être soulevées : comment concilier la nécessaire protection des terres avec un urbanisme et une architecture modernes ? Comment loger une population grandissante en préservant les espaces naturels ?

Visiteurs, artistes, professionnels, sociologues, tous peuvent échanger ensemble et croiser leurs regards pour faire avancer les bonnes pratiques face aux bouleversements climatiques.

« La recherche d’un nouveau paradigme permettant de concilier la préservation des terres avec une ambition architecturale et urbaine renouvelée apparaît, dès lors, comme un enjeu majeur des politiques d’urbanisme. J’ai souhaité que la Bap! 2022 donne au visiteur plusieurs points de vue de spécialistes reconnus, qui se complètent et s’enrichissent les uns les autres et dessinent, à partir d’expériences françaises et étrangères, les solutions pour demain », explique François de Mazières, commissaire générale de la Biennale et maire de Versailles.

Expositions

Neuf expositions (dont 8 gratuites !) sont au cœur de l’événement et rythment la Bap! 2022 : l’occasion de s’émerveiller devant ces projets qui mettent à l’honneur les mariages harmonieux entre ville et nature :

« Élément terre », par l’Institut Paris Région. Elle présente une maquette « vivante » et grand format de la région Île-de-France, fabriquée avec des terres franciliennes. Des algues, des mousses et des lichens poussent à la surface. Une coupe géologique du bassin parisien sera également visible. À l’ancienne Poste centrale, 3 avenue de Paris, 78000 Versailles.

« Visible, invisible », par l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles. L’exposition se déroule en trois temps : redécouverte des ressources matérielles et énergétiques (pierre, terre, bois, eau, soleil, vent), témoignage des pratiques en Île-de-France et ailleurs, et plate-forme de partage et d’expérimentations. À l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles, place des Manèges, 8 avenue du Général-de-Gaulle, 78000 Versailles.

« La Préséance du vivant », par l’École nationale supérieure de paysage. Mettez-vous dans la peau d’un étudiant en paysage qui découvre comment prendre soin du sol et de la terre en parcourant ce « jardin-exposition ». Cette visite met en lumière la diversité de nos rapports à tout ce qui est vivant ! Au Potager du Roi, École nationale supérieure de paysage, 10 rue du Maréchal-Joffre, 78000 Versailles. Tarif : 4 €. Exposition gratuite pour les -26 ans.

« Terre! Land in sight! », par la Cité de l’architecture et du patrimoine. Trois lauréats du Global Award for Sustainable Architecture, venus du Mexique, de Jordanie et de Thaïlande, ont conçu trois pavillons grandeur nature, pour répondre à la question cruciale de notre époque : comment réinventer notre habitat face à l’urgence climatique et à l’épuisement de nos ressources ? À la Petite Écurie, cour de Paris, avenue de Paris, 78000 Versailles.

« Le Pavillon du Grand Paris Express », par la Société du Grand Paris. La Société du Grand Paris et Dominique Perrault, architecte, urbaniste et membre de l’Institut présentent une exposition immersive consacrée au nouveau métro et à son ambition urbaine, architecturale et environnementale. À l’espace Richaud, 78 boulevard de la Reine, 78000 Versailles.

« Territoires en transformation », par Michel Desvigne, paysagiste, et Icade, groupe immobilier français. L’exposition raconte le projet du « Quartier de Gally » : comment le rôle que joue la terre influence la transformation de l’espace public de demain ? Sur la RD10, 101 rue de la Division-Leclerc, 78000 Versailles.

« District 2024, AU-DELÀ du village des athlètes », par DPA-X, cabinet de conseil en architecture. Une immersion du visiteur dans le processus d’élaboration du futur village des athlètes de Paris 2024. À l’ancienne Poste centrale, 3 avenue de Paris, 78000 Versailles.

« Végétal et Architecture » : maquette et mur recouvert de végétations.

Chartier Dalix

« Végétal et Architecture », par la Métropole du Grand Paris. Découverte d’un mur de pierres massif, avec un sol vertical, habité par la faune et la flore. Sur l’esplanade face au Château, avenue de Paris, 78000 Versailles.

« Voyage au centre de la Terre », par les Marbriers de Versailles. L’exposition dévoile comment les événements géologiques créent des brassages de minéraux aux sublimes couleurs, véritables témoignages de la vie de notre planète : un chef-d’œuvre que nous réservent les minéraux naturels ou bruts. Devant l’ancienne Poste centrale, 3 avenue de Paris, 78000 Versailles.

D’autres parcours, en plus de ces expositions, viennent agrémenter ce beau parcours : une balade dans Versailles, des expositions photos hors les murs sur la vallée de la Seine : à Mantes-la-Jolie (78) du 19 mai eu 18 septembre 2022, à la Roche-Guyon (95) sur « l’itinéraire Paris-Moisson » du 21 mai au 18 septembre 2022, et à Nanterre (92) du 16 au 25 juin 2022.

• Retrouvez le programme complet sur https://bap-idf.com/

Plan
X