Charles Gounod : les Beaux-Arts et la musique

Publié le 22/11/2023

Le musée des Avelines à Saint-Cloud (92) met en avant la relation entre musique et beaux-arts à travers sa nouvelle exposition Charles Gounod et les Beaux-Arts – La constellation artistique d’un musicien, ouverte au public jusqu’au 18 février 2024. L’exposition vise à montrer l’influence mutuelle entre la carrière de Gounod, principalement connu comme compositeur, et les arts visuels de son époque, à l’occasion des 130 ans de sa mort.

Dès ses débuts, Charles Gounod (1818 – 1893), fils du peintre François-Louis Gounod, avait été partagé entre la peinture et la musique avant de s’orienter définitivement vers cette dernière. Cette exposition entend démontrer comment ce choix n’a pas empêché Gounod de tisser des liens étroits avec le monde des arts plastiques, enrichissant ainsi le dialogue entre ses compositions et les créations visuelles de son temps. Entouré d’artistes dans sa famille, le compositeur en compte également parmi ses proches amis : Ernest Hébert, rencontré à Rome à la villa Médicis, Jules Richomme ou encore Jean-Léon Gérôme.

Soulignant les parallèles entre Gounod et l’histoire de l’art, l’exposition met en lumière la manière dont les artistes du XIXe siècle ont intégré les thèmes de ses opéras (Sapho, Faust, etc.) dans leurs œuvres, apportant une dimension nouvelle à l’art académique traditionnel.

Bien que l’exposition mette en évidence l’entrelacement de la musique de Gounod avec l’art visuel, elle se présente moins comme une célébration hagiographique que comme une étude de l’influence culturelle d’une figure centrale du romantisme français. L’événement s’adresse ainsi à un public désireux de comprendre l’impact de la musique sur les arts visuels et vice-versa, dans le contexte historique spécifique du Second Empire.

Le programme d’activités complémentaires offre aux visiteurs des occasions d’approfondir leur compréhension de l’ère de Gounod. Le 7 décembre, une conférence gratuite intitulée : « La création artistique sous le Second Empire » sera donnée par Laure Chabanne, conservatrice en chef au musée d’Orsay, détaillant l’ambiance créative et les orientations artistiques de l’époque. Par ailleurs, une déambulation musicale, le 9 décembre, permettra aux participants de se plonger dans l’époque de Gounod grâce aux prestations des élèves harpistes du conservatoire de Saint-Cloud.

Plan
X