Détente et gastronomie au spa Marin du Val-André

Publié le 02/01/2020

Détente et gastronomie au spa Marin du Val-André

Plat du restaurant « Le S ».

DR

En cette période hivernale, destination la Bretagne pour profiter du grand air. De Paris, l’accès est vraiment facile : 2 h 30 de TGV jusqu’à Lamballe et un taxi vous emmène dans la station balnéaire de Pléneuf-Val-André en 20 minutes. Le lieu est facile d’accès et à taille humaine mais souffre de la concurrence de la proche ville de Saint Malo réputée pour sa beauté architecturale, son aquarium. Donc le « curiste » n’est pas un numéro ; mais un homme, une femme que le personnel du spa apprend vite à connaître.

L’hôtel compte 68 chambres et 27 suites à la décoration fonctionnelle et lumineuse, la plupart donnant sur la mer et la plage. La large baie de Pléneuf-Val-André est bordée de villas fin XIXe début XXe et si vous parcourez le coin, en voiture ou à pied, sur le chemin des douaniers ce sont les caps Fréhel et d’Erquy, Fort la Latte et l’île de Bréhat qui s’offrent à vous. Après vos soins tout le charme des côtes bretonnes est à portée de main et de balades ! Le spa est donc entre la baie de Saint-Brieuc et la Côte d’Émeraude.

Ce concept cocooning s’étend sur quelque 2 000 m2 comprenant 18 cabines de soins, une piscine d’eau de mer chauffée avec cols-de-cygne, geysers, aquabeds…, une petite piscine de nage, 2 hamacs, des salles de cardio et de relaxation… Tout un concept pour se détendre et prendre soin de soi le temps d’un week-end, d’une semaine ou plus…

À plus de 70 %, les formules choisies par la clientèle sont des Val’Starter de 3 jours.

Quelques protocoles incontournables avec le gommage aux flocons de sel (20 minutes, 65 €), la pressothérapie (modelage et soin avec les bottes à 75 € les 35 minutes), le massage aux pierres chaudes (60 minutes, 115 €), l’abhyanga à l’huile chaude de sésame (50 minutes, 105 €), la réflexologie plantaire ou le shiatsu (50 minutes, 105 €). S’y ajoutent tous les massages visage et corps de la marque Thalgo, marque sélectionnée par le lieu pour ses protocoles ; ainsi que les enveloppements marins aux algues laminaires, fucus ou spiruline (20 minutes, 55 €) et des séances de coaching et d’ostéopathie. La liste est longue des protocoles possibles pour vous énergiser, soulager des tensions, revitaliser et reminéraliser, détendre les muscles, apaiser l’esprit, vous emmener dans différents voyages sensoriels et vous masser selon les diverses pratiques d’Asie, d’Afrique ou du Moyen-Orient.

À compter de février 2020 vous pourrez vous offrir le nouveau protocole Énergie Breizh avec le maximum de douceur mais aussi de vitalité pour vous réénergiser et surtout apaiser tout stress cutané. Les esthéticiennes ont sélectionné le chanvre cultivé localement, car son huile est particulièrement riche en acides gras essentiels. Émolliente, elle va soulager la sécheresse cutanée en rendant la peau plus souple et confortable.

Détoxiquant, apaisant, ce soin convient donc aux peaux sèches, sensibles à la recherche d’un nouvel équilibre.

Si vous avez des tensions articulaires et/ou musculaires, vous ressortiez de ce soin détendu, planant un peu et ayant oublié tous les petits tracas de la vie quotidienne en une parenthèse cocooning de bonheur de plus de 1 heure 30.

Comment cela se déroule ? Installée confortablement sur une table de massage, l’esthéticienne pratique un gommage du corps et du visage à base d’huile de chanvre. Selon votre demande et la saison où vous séjournez au spa, la table peut chauffer ; ce qui est divin pour les reins et le dos.

Puis le massage commence : effleurements, tapotements ou appuis plus soutenus sur des points névralgiques comme lors d’une séance de shiatsu. La praticienne sent avec ses mains si votre cou, vos épaules posent problème et elle dénoue les nœuds et les tensions en palpant, en massant doucement ou fortement.

Une fois les muscles plus détendus, elle peut travailler des points d’accupression, aller sur un enveloppement quasi charnel avec des mouvements doux et relaxants/fortifiants. C’est selon vos besoins, votre envie et si vous vous endormez c’est que vraiment le protocole fait son effet ; alors bravo !

La douceur du soin se prolonge par une boisson chaude, des gourmandises (cake et muffin à base d’algues et de chanvre) afin de repartir le corps ragaillardi à l’intérieur et l’extérieur.

En résumé : 20 minutes de gommage, 45 minutes de massage du corps et 30 minutes de soin visage pour 95 minutes de détente, le tout pour 175 €.

Pour vous remettre de la détente des massages et/ou des promenades sur la plage, la table du « S » dirigée par Jérôme Barbançon vous attend. Le petit-déjeuner est excellent avec sa formule buffet à volonté où certains produits locaux priment : beurre Bordier, far breton, jambons et fromages de pays. À déjeuner ou à dîner, honneur est fait aux poissons avec beaucoup de coquilles Saint Jacques (celles d’Erquy sont réputées) qui sont proposées poêlées ou crues en carpaccio. Chaque jour, un poisson – du merlu au feu jaune en passant par le bar ou le cabillaud – est à l’affiche relevé par des sauces crémeuses aux herbes, au safran, à la coco, aux algues. Et le repas de terminer en douceur sur un Opéra revisité, une panna cotta pistache, une tartelette aux pommes. En deux mots et vous l’aurez compris, il ne s’agit pas d’une offre minceur ou détox, mais plutôt de plats gastronomiques dans une constante finalité de plaisir et de convivialité. À déguster en toute quiétude.

LPA 02 Jan. 2020, n° 149y8, p.22

Référence : LPA 02 Jan. 2020, n° 149y8, p.22

Plan
X