Éloge de l’élégance. À l’italienne !

Publié le 17/09/2020 - mis à jour le 18/09/2020 à 10H20

Éditions Intervalles

Quoi de mieux qu’un beau livre ? Par exemple, un livre qui parlerait du style. Ce serait le style masculin italien, signé Zegna, Orazio Luciano, Mariano Rubinacci, D’Avilo Napoli, Petronius, Paolo Sfacora… On y parlerait de chemises, de filatures de laine, d’accessoires de chaussures, on y rendrait hommage à « l’excellence sartoriale », on y évoquerait les foulards noués dans les plus beaux tissus.

Ce livre existe !

Il s’appelle Italian Gentleman, paru aux éditions Intervalles. Signé Hugo Jacomet, déjà auteur de Parisian Gentleman, avec des photos magiques de Lyle Robin.

Jacomet ne cache pas la folle ambition de son entreprise : « Le livre constitue le projet le plus long, le plus excitant, le plus exigeant, le plus émouvant, mais aussi et surtout, le plus complexe de ma vie d’auteur, de chroniqueur de l’élégance masculine classique et peut-être et l’avenir me le dira, de ma vie d’homme tout entière ».

Il a ainsi arpenté pendant trois ans l’Italie, parcouru près de 4 000 kilomètres, visité une centaine d’ateliers.

Les textes sont précieux, intelligents. Quant aux photos elles mettent en scène les traditions du style et de la couture italiens. Défilent les générations de couturiers et bottiers, des fabricants : les Ricci, les Luciano, les Maglia, la famille Paone avec l’extraordinaire Antonio « Toto » De Matteis (voir sa photo pour comprendre le « Toto »). Les portraits sont savoureux. Les explications techniques passionnantes.

Qu’est-ce que l’élégance à l’italienne ? Ce pourrait être une cravate Marinella portée en cheminant au bord de Golfe de Naples. Naples l’incontournable volcan créatif. Ou Guido Tanori photographié dans la Villa Gastel à Cernobbio…

À lire également

Référence : LPA 17 Sep. 2020, n° 151q4, p.20

Plan