Escapade au château de Maffliers

Publié le 02/08/2022 - mis à jour le 03/08/2022 à 10H57

Le bœuf de la brasserie du château.

Mélina Vernant

Le château de Maffliers, à une heure de Paris dans le Val-d’Oise, est l’escapade idéale pour se ressourcer. Le château, plus proche d’une « maison de famille », regroupe tous les avantages d’une demeure familiale à la campagne.

Confortables et design, les chambres sont situées à l’entrée du domaine, dans une bâtisse contemporaine de style Mansart. Dans un coin traînent une selle, des mors et filets, des bottes d’équitation ; alors que sur des grandes tables en bois fument pour le goûter du samedi un chocolat chaud et des tartes maison. Seules manquent les braises d’un feu de cheminée ! Décorées par Stella Cadente, les chambres sont bucoliques avec force : moquettes vertes imprimées, dessins d’herbiers et planches naturalistes. La décoration se fond totalement dans la nature environnante qu’on voit de sa fenêtre : les chênes centenaires du parc, l’église classée monument historique de Maffliers, les chevaux qui broutent au paddock…

Après une bonne nuit de récupération, de nombreuses activités sur l’ensemble du domaine et sa trentaine d’hectares sont à votre disposition : les deux piscines, l’intérieure avec son sauna, l’extérieure avec ses transats ; le boulodrome et les terrains de badminton et de volley ; les vélos à louer, dont des vélos électriques ; les promenades et cueillettes de champignons à l’automne dans la toute proche forêt de l’Isle-Adam…

Mais c’est surtout le beau centre équestre qui vous tend les bras : une quarantaine de chevaux, dont beaucoup de propriétaires qui bénéficient de carrières de dressage, de détente et d’obstacles et quelques chevaux et double poneys pour des balades en forêt. Quel que soit votre niveau, débutant ou confirmé, Rémi l’accompagnateur choisira la monture adaptée à votre niveau et vous emmènera pendant une heure au cœur de la forêt qui est d’autant plus belle qu’elle est très variée dans sa végétation : chênes, pins, châtaigniers, rhododendrons se mêlent dans des sous-bois à la canopée plus ou moins dense. Avec le cheval, un petit galop dans deux montées, car le terrain est assez accidenté ; quelques foulées de trot et beaucoup de pas pour humer l’air et les sous-bois : la promenade se déroule merveilleusement pour un moment hors du temps en vous offrant de plus de jolies vues et perspectives sur un autre massif forestier domanial, celui de Montmorency.

Pour se restaurer, direction le château, qui a connu en son temps d’illustres visiteurs (Balzac, Madame de Staël…). L’atmosphère y est superbe, avec ses murs peints en vert émeraude-bouteille, ses épaisses moquettes écossaises et ses fauteuils club en velours. Selon vos goûts, deux restaurants s’offrent à vous : un gastronomique, « Chez Augustine » et un bistrot, « La brasserie du château ». C’est dans ce dernier que nous avons dîné. En entrée, saumon gravelax aux agrumes et crémeux de carottes (11 €) ou velouté de butternut et miettes de pain et de châtaignes (7 €). Une hésitation pour le choix du poisson comme plat principal : blanquette de lieu noir, filet de bar à la plancha ; ce dernier ayant été finalement pris et apprécié (17 et 21 €). En dessert, régression complète avec de bonnes profiteroles sauce chocolat nappant la glace vanille (8 €).

Pour accompagner le repas, bravo au Bordeaux très bien sélectionné par l’équipe de sommellerie, un excellent Lalande Pomerol AOC, Crois Pomerus 2018 à 8 € le verre.

• Château de Maffliers, allée des Marronniers, 95560 Maffliers

Tél. : 01 34 08 35 35

Plan
X