Val-de-Marne (94)

« La Fugitive », quand l’art s’intéresse au personnage d’Albertine de Marcel Proust

Publié le 26/10/2022 - mis à jour le 26/10/2022 à 11H00

CRÉDAC

À quelques pas de la station Mairie d’Ivry, le Centre d’art contemporain d’Ivry (appelé le CRÉDAC) accueille une exposition entre art et littérature jusqu’au 18 décembre 2022.

L’exposition « La Fugitive », qui met en lumière le personnage d’Albertine d’À la recherche du temps perdu, a été pensée par Ana Mendoza Aldana, lectrice passionnée de Marcel Proust et regroupe le travail de plusieurs artistes.

La Fugitive est le titre que Marcel Proust donne originellement au VIe tome d’À la recherche du temps perdu.

« L’exposition propose de donner corps au personnage fictif d’Albertine, à travers des œuvres emblématiques et inédites d’artistes modernes et contemporains. Elle se construit comme un parcours allant de l’espace domestique de la jeune femme aux milieux réels et fantasmés qui dans le livre se dérobent au regard du narrateur », explique le CRÉDAC.

Au programme, des œuvres aux éléments et symboliques rappelant l’âme du personnage ainsi que la complexité de la Recherche. L’exposition est composée de trois pièces : la Chambre, le Miroir et Hétérotopies. Des lieux tissant des liens avec l’œuvre de Proust, et dont les artistes s’emparent.

Marc Camille Chaimowicz imagine la chambre par une estrade irrégulière, entourée de bois et surmontée de coussins, évoquant un long matelas tapissé (A Partial Vocabulary).

La Chambre (1972) de Chantal Akerman est également présenté ; le film est tourné à New York dans l’entrée-cuisine-chambre-bureau que la réalisatrice belge occupe, montrée d’un mouvement panoramique et continu. On y découvre Chantal Akerman allongée dans son lit à chaque tour de la caméra. Le lit, la chambre et le quotidien constituent le nœud de l’action…

Les pratiques artistiques présentées dans l’exposition « La Fugitive » questionnent la culture visuelle et proposent ainsi une lecture polysémique des choses et du monde.

Albertine est bien plus que l’incarnation fictive de certains personnages masculins réels ayant fréquenté l’auteur…

Un autre regard sur l’œuvre de Proust.

Plus d’informations sur https://credac.fr/artistique/la-fugitive

Artistes : Chantal Akerman, Mélissa Boucher, Pauline Boudry / Renate Lorenz, Cécile Bouffard, Anne Bourse, Marc Camille Chaimowicz, Jean de Sagazan, Marcel Devillers, Tirdad Hashemi et Soufia Erfanian, G.B. Jones, Ana Jotta, Marie Laurencin, Autumn Ramsey, Lena Vandrey, Zoe Williams

Centre d’art contemporain d’Ivry (CRÉDAC), La Manufacture des Œillets, 1 place Pierre Gosnat, 94200 Ivry-sur-Seine

Plan
X