Le chef de gare consultait sa montre

Publié le 29/03/2024

Ce chronographe de chef de gare à boîtier en métal argenté, signé « L.Leroy et Cie/Paris »,  a été adjugé 320 €

Beaussant Lefèvre

Il y a bien sûr Le Train express de 8 h 47 de Georges Courteline, publié en 1888, qui inspira un film réalisé en 1934 avec Fernandel. Il y a aussi Le Chef de gare, un film de Sergio Rubini, produit en 1990, sans oublier un autre Chef de gare de Tom McCarthy, sorti en 2003. Les trains, comme les chefs de gare, ont largement inspiré les romanciers et les cinéastes. Nous ne saurions en donner une liste exhaustive. Il reste que le chef de gare n’est pas toujours amoureux, comme le chantait Jean Ferrat, ni infortuné, comme le murmurait Georges Brassens. Il est certain, en revanche que le chef de gare contrôle l’heure des trains – nous n’osons pas employer le passé.

« Le temps a toujours été important dans le domaine ferroviaire. Les voies étaient peu nombreuses et les machines n’étaient pas conçues avec les technologies modernes d’aujourd’hui, explique l’auteur du site Avenue Gousset. Cependant, il fallait malgré tout conduire les locomotives avec précision, être à l’heure et emmener tous les voyageurs à bon port. » Le cheminot devait donc maîtriser le temps. On songea à mettre au point une « montre à gousset de précision », qui devait être glissée dans la main de tous les chefs de gare. Ces montres devaient suivre un cahier des charges particulièrement précis. Il s’agissait d’un outil de travail qui ne brillait pas forcément par son esthétisme, mais n’en était pas moins intéressant. Celle-ci est pourtant sobre et élégante. Ce chronographe de chef de gare à boîtier en métal argenté et or jaune (750 millièmes), le cadran signé « L.Leroy et Cie/Paris » (diamètre : 4,7 cm, poids brut : 73 g), a été adjugé 320 €, à Drouot, le 15 février 2024 par la maison Beaussant Lefèvre. Et aussi, dans un lot comprenant cinq montres diverses, se distinguait « Une montre dite « de chef de gare » en laiton, le cadran à fond blanc indiquant les heures en chiffres romains, sur émail orange, guilloché autour d’un motif de locomotive, avec trotteuse et sa chaîne giletière. Le tout a été adjugé 70 €, à Drouot, le 10 octobre 2023, par la maison Lynda Trouvé.

Un « régulateur » de chef de gare, en métal à riche décor végétal sur fond guilloché, dont le boîtier arrière est orné d’une scène de chasse à courre, a été proposé à la vente, avec une estimation de 150/200 €, à Boulogne Billancourt, le 28 septembre 2013 par la maison Rey & Guinot. Le cadran de cette montre, daté du début du XXsiècle, émaillé sur fond blanc, est orné en son centre d’une locomotive à vapeur avec chiffres romains et arabes. Ces types de montres, dont les plus appréciées sont celles sorties d’ateliers de la marque américaine Hamilton (la Hamilton Railway Special), étaient en effet ornées, gravées ou estampées de figures de locomotives à vapeur. Derrière elles, les modèles fabriqués par la maison familiale L. Erbeau et Cie à Paris, couvrirent tout le territoire, du moins les compagnies de chemin de fer, jusqu’à ce qu’ils soient nationalisés en 1936 pour former la SNCF. La plupart des horlogers se penchèrent sur l’exactitude exigée des cheminots. C’est bien Marcel Achard qui a donné ce conseil : « Le meilleur moyen de prendre un train à l’heure, c’est de s’arranger pour rater le précédent. »

Plan
X