Le Coucou, nouvelle pièce au Théâtre Edgar à Paris

Publié le 30/11/2023

Le Coucou est la nouvelle comédie jouée au Théâtre Edgar, jusqu’au 21 janvier : une heure quinze d’amusement autour de cette bonne farce.

La veille du conseil d’administration de sa boîte, un directeur d’entreprise ayant un bilan très compromettant pour lui invite son comptable à dîner pour un petit arrangement à l’amiable.

Les deux se ressemblant physiquement et des éclairs d’orage vont curieusement brouiller les pistes. Les quiproquos, les rebondissements, les coups de théâtre se succèdent bien plus vite qu’il ne le faudrait, confondant ainsi les personnages et les mettant bien sûr en porte à faux.

Il y a dans cette bonne comédie, vraie farce du XXIe siècle, du Molière, du Guitry (la misogynie en moins) et du Dîner de cons ; le but initial étant bien de rouler totalement le comptable ultra pointilleux. Et chacun de se découvrir dans l’autre, de prendre sa place en apprenant de bien fâcheuses révélations.

On sourit plus qu’on ne rit aux éclats, mais on passe un réel bon moment avec cette courte pièce, magistralement jouée. Monte sur la plus haute marche du podium pour son jeu de comédien Luq Hamett, qui excelle dans son rôle de comptable, effacé à la base, puis malin et dévergondé en fin de pièce.

Luq Hamet, qui est également le directeur du théâtre et metteur en scène, a fait appel à deux acteurs amis : Emmanuelle Boidron dans le rôle de l’épouse du directeur, et Gérard Vivès, dans le rôle du directeur. La femme, qui confond son mari avec le comptable, est l’ancienne fille de l’inspecteur Navarro ; elle a aussi récemment joué dans Qui va à la chasse perd sa place. De son côté, Gérard Vivès a joué dans des sitcoms AB Productions des années 1990.

Pourquoi ce titre Le Coucou ? Car cet oiseau emprunte souvent le nid des autres pour s’y coucher et son signe distinctif est la pratique du parasitisme de couvée ! Allez voir la pièce, vous comprendrez !

Plan
X