Le musée Guimet expose Yang Jiechang

Publié le 20/09/2022 - mis à jour le 20/09/2022 à 10H59

Grégory Copitet

Le Musée national des Arts asiatiques – Guimet expose l’artiste chinois Yang Jiechang, connu pour sa maîtrise des arts traditionnels : peinture, arts graphiques, sculptures.

Une grande toile avec peinture sur soie, un ensemble de onze vases en porcelaine… Au quatrième étage du musée, l’exposition est petite mais intéressante.

Né en Chine, Jiechang est diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Canton. C’est en Europe qu’il s’exile en 1988 pour travailler entre Paris et Heidelberg.

Sur soie, la peinture de 18 mètres de long est marouflée sur toile. Cette œuvre, Tale of the 11th Day, est une vision allégorique d’un chef-d’œuvre de la Renaissance, le Décaméron, recueil de nouvelles écrites par Boccace. L’artiste représente le 11e jour en un paradis où toutes les divisions – religieuses, ethniques, idéologiques et/ou politiques – s’effacent. Alors seulement humains et animaux se découvrent et s’accouplent. La toile est l’utopie d’un monde globalisé fondé sur l’égalité, le respect, l’amour et la compassion. Sa peinture est noire et monochrome, un subtil équilibre entre lumière et ombre, entre le plein et le vide. L’esthétisme est brut dans la manière dont il est traité.

Inspiré par la sagesse taoïste et à la recherche d’une spiritualité du romantisme allemand, Yang Jiechang expose aussi onze vases en porcelaine, fruit d’une collaboration pendant quatre années avec la Manufacture de Sèvres. Les teintes sont très douces, entre vert céladon et parme glycine.

• Musée Guimet, 6 place d’Iéna, 75116 Paris

Plan
X