Essonne (91)

Le musée mobile MuMo passe en Essonne

Publié le 28/09/2022 - mis à jour le 28/09/2022 à 10H55

Matthieu Salvaing

Cela relève-t-il de l’imaginaire ? Il faut croire que non. En effet, le musée MuMo est un projet hors du commun : c’est un Mu(sée) Mo(bile) qui voyage de ville en ville. Une façon de rendre l’art contemporain accessible à ceux qui en sont éloignés, en partageant une expérience artistique et esthétique sur les territoires plus reculés et isolés, notamment en Île-de-France.

Fondé en 2017 par Ingrid Brochard et façonné sous les mains expertes de la designer Matali Crasset, ce musée itinérant sillonne la France en camion et diffuse des œuvres d’art au plus grand nombre.

Des moments de découverte et de partage avec les habitants, sans barrières sociales, géographiques ou culturelles.

« Le pari du MuMo porte sur la rencontre, l’événement de la rencontre. De la rencontre avec l’œuvre elle-même, avec l’artiste dans l’œuvre elle-même, dans son offrande directe, sans autre médiation que celle de l’art lui-même, s’ouvrant au public de l’universelle enfance dans le déploiement de sa structure ambulante », commente Alain Kerlan, philosophe.

En coopérant avec les Fonds régionaux d’art contemporain (Frac) et le Centre national des arts plastiques (Cnap), mais aussi le Centre Pompidou, le MuMo accueille 2 à 3 expositions par an et les fait circuler prioritairement dans les zones rurales et périurbaines.

Le Musée Mobile marquera un arrêt au groupe scolaire Le Petit Nice à Angerville, en Essonne (91), pour présenter l’exposition « Lumières », avec une douzaine d’œuvres issues de la collection du Centre Pompidou. Sans lumière, pas de peinture, pas de sculpture, pas de photographie ni de film : la lumière est avant tout la condition de possibilité des œuvres offertes au regard…

Jusqu’au 31 décembre 2022.

• Groupe scolaire Le Petit Nice, 25 bis rue du Jeu de Paume, 91670 Angerville

Plus d’informations sur https://www.musee-mobile.fr/

Plan
X