Les Chitas d’Alcobaça, au musée de la Toile de Jouy

Publié le 28/07/2022 - mis à jour le 28/07/2022 à 11H04

DR

Non loin de Versailles, à Jouy-en-Josas (78), une manufacture de toiles imprimées a vu le jour en 1760. C’est ici que va naître la toile de Jouy, cette étoffe de coton qui s’inspire des couleurs et des motifs des « indiennes », ce tissu peint ou imprimé importé en Europe deux siècles plus tôt.

L’histoire qui s’écrit alors, nous la connaissons : la toile de Jouy, aux imprimés et décors faits de personnages ou de paysages deviendra célèbre dans le monde, se déclinant même sous plusieurs formes.

Dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022 et jusqu’au 15 janvier 2023, le musée de la Toile de Jouy expose les indiennes de la collection privée Pereira de Sampaio, les Chitas d’Alcobaça. Alcobaça est une municipalité du Portugal, au nord de Lisbonne, qui se développe autour d’un important monastère de l’Ordre de Cîteaux.

Tissu très coloré, présentant de larges bandes décorées de fleurs, d’oiseaux, de fruits ou de personnages, les Chitas n’en finissent pas de raconter de belles histoires…

Cette exposition mettra en lumière de remarquables couvre-lits, des foulards ou encore des châles magnifiquement décorés, qui témoignent d’un véritable savoir-faire portugais.

Un voyage inédit au cœur du Portugal, pays natal de ces toiles de coton imprimées qui, comme la toile de Jouy, rayonnent et influencent le monde de la création.

L’occasion en or pour découvrir ce tissu traditionnel, considéré comme la toile de coton imprimée la plus réputée du Portugal.

• Musée de la Toile de Jouy, 54 rue Charles de Gaulle, 78350 Jouy-en-Josas

Plan
X