Les papilles en folie

Publié le 20/11/2017

Truffes Folies, vue sur la cuisine.

DR

Truffes Folies.

DR

Truffes Folies

Voilà encore une nouvelle adresse pour déguster de la truffe, dans le VIIIe arrondissement de Paris.

Les gourmets du VIIe connaissent depuis dix ans les parfums des diamants noirs. En effet, deux passionnés, Cyril Bocciarelli et Nicolas Orlando, ont ouvert une table truffière, rue Malar, qui ne désemplit pas.

Pour fêter leurs dix ans d’existence, ils ouvrent une deuxième adresse, proche de Saint-Philippe-du-Roule, où de nouveau la truffe est reine. Cadre identique, simple, mais ouvert sur la cuisine, avec un restaurant qui est aussi une épicerie ; car tout ce qui se mange ici peut être acheté, de la polenta au sel truffé, ou aux huiles à la truffe.

Lors de notre venue, la truffe d’été avait fait la place à l’uncinatum de Bourgogne, une truffe noire bien parfumée.

Dans ce type de restaurant, privilégiez les matières premières simples comme les œufs, les pâtes, le riz. Celles-ci subliment le mieux la truffe et en exhalent les parfums, à mi-chemin entre terre et sous-bois. Privilégiez également l’œuf cocotte (16 €), le velouté de cèpes (12 €) à la buratta, dont le côté lacté crémeux tue un peu la finesse des miettes de truffe.

En plat principal, optez à coup sûr pour une simple omelette ou brouillade, tout simplement sublimée par de la truffe râpée (de 20 à 29 €, selon la truffe). Toutes simples, les tagliatelles ou le risotto sont une autre option, dans le même ordre de prix, et si vous souhaitez un plat un peu plus travaillé, prenez les minis ravioles qui « nagent » dans un bouillon parmesan truffes (28 €).

Vous pouvez zapper le dessert, préférez les fromages truffés : c’est le summum de la gourmandise ! Brie, chèvre, Brillat-savarin, pécorino : tous fourrés de crème truffée. Une merveille avec 2 produits bruts pour un prix voisin des 10-12 €.

En deux mots, un bon repas à accompagner d’un Pomerol, le Château Bellegrave, à 68 € la bouteille ou 14 € le verre. Pensez à l’offre promotionnelle du déjeuner à 19 € : plat à la truffe de saison + café gourmand. 

Le Cercle by Vintage & Cie

Un cadeau à faire, un départ en retraite ou un anniversaire, un mini « incentive » pour le bureau ou tout simplement une dégustation entre copains gourmets qu’ils soient connaisseurs ou néophytes …

Tout proche de la salle Pleyel, dans les anciens locaux des caves Taillevent, Le Cercle by Vintage & Cie est un lieu unique, qui, telle une galerie d’art, héberge une belle collection de vins et de spiritueux (rhums rares). Château Mouton Rothschild 1890, Château Margaux 1900, Henri Jayer Cros-Parantoux 1982, La Romanée-Conti 1985, Paul Jaboulet La Chapelle Hermitage 1961, etc. Autant de beaux flacons conservés à l’abri des caves voûtées et propres à la vente ou à la dégustation privée, pour 15 ou 30 personnes, selon le choix et l’ambiance voulue, au rez-de-chaussée parmi les boiseries claires, ou en sous-sol dans une atmosphère plus anglaise via les fauteuils club patinés.

Nous vous donnons ici quelques exemples de prestations ; mais sachez que l’équipe (un œnologue et le propriétaire), étant passionnée, saura s’adapter à votre budget en vous offrant du sur-mesure.

La formule Villages, pour 18 personnes : animation de la dégustation par les experts, découverte des grandes régions viticoles françaises, plateaux de charcuteries Bellota (saucisson, chorizo, morcilla), pour 180 € HT par personne.

La formule Premiers Crus, pour 10 personnes : animation de la dégustation par les experts, Champagnes & Bordeaux des années 1990/2000, plateaux de charcuterie (jambon de montagne 40 mois) et de fromages préparés par un maitre affineur, pour 220 € HT par personne.

De plus, il est possible de proposer des bons-cadeaux pour une dégustation 4 personnes de 3 bouteilles de vin (Champagne Marguet Ambonnay Grand Cru 2010, Maison Leroy Bourgogne Blanc 2015 et Domaine Zélige-Caravent Pic Saint-Loup Fleuve Amour 2011), pour 200 €.

 

 

 

 

LPA 20 Nov. 2017, n° 131n0, p.22

Référence : LPA 20 Nov. 2017, n° 131n0, p.22

Plan
X