Les restaurants parisiens adeptes du Click & Collect

Publié le 01/12/2020 - mis à jour le 11/12/2020 à 15H23

Dupont Café.

Dupont Café

En cette période complexe, les restaurateurs et gérants de bars ont dû réinventer leur profession, leur manière de travailler.

À défaut de pouvoir s’attabler comme auparavant dans un beau cadre, la commande par téléphone ou par internet permet de s’offrir un petit luxe chez soi et une forme de dépaysement, du plaisir et de la gourmandise à la maison…

Voici quelques adresses parisiennes adeptes du Click & Collect.

Le classicisme d’une brasserie avec Dupont Café

Les adresses, dans les XIIIe et XVe arrondissements de Paris, sont le parfait reflet de la brasserie parisienne où, pour un déjeuner ou un dîner, nous sommes certains de trouver une belle entrecôte béarnaise avec frites maison ou un magret de canard aux pommes persillées.

Le traditionnel Dupont Café propose une entrée à base de foie gras de canard du Sud-Ouest (18 €), d’œuf mayo (6 €), de burratina, huile d’olive basilic et toast (12 €). Pour un repas plus léger, les salades sont nombreuses : la César, la landaise aux gésiers, la Ouest Side aux magrets de canard, la vegan, la norvégienne au saumon ou encore celle au chèvre (de 15 à 19 €).

En plat principal, nous vous conseillons les burgers testés avant le confinement : le spécial Dupont se compose de gros buns avec bœuf haché à votre convenance, Cantal, jambon de pays, salade et sauce Dupont (16 €), et bien sûr, de bonnes frites gourmandes.

Côté desserts, tarte aux pommes, brownie et crème brûlée sont au programme (8 €).

Tél. : 01 45 32 95 65

Une pizza calzone chez Peppe ou Malro

Les deux chefs Denny Imbroisi et Giuseppe Cutraro s’associent pour égayer votre confinement grâce à une spécialité du sud de l’Italie, une calzone nommée : « Paris-Napoli ». Rendant hommage à Naples, berceau historique de la pizza, elle est garnie d’une burrata des Pouilles, d’un émincé de champignons, de guanciale corsé et de truffe de Molise. Comptez environ 20 €.

• Commande possible via Uber Eats ou se rendre directement dans l’un des deux restaurants : Malro au 7 rue Froissart, 75003 Paris et Peppe, 2 place Saint-Blaise, 75020 Paris.

La qualité d’un étoilé avec Sormani

Repris par Franck Potier-Sodaro, le restaurant gastronomique italien Sormani se plie à la crise sanitaire actuelle et fait du prêt à emporter et livraison avec une formule 3 plats à 48 € ou des propositions à la carte.

Le choix est hautement qualitatif à l’image de la table du XVIIe arrondissement quand elle était ouverte pour les gourmets et ses afficionados.

Pour démarrer, carpaccio de bar et condiments (14 €), tourteau aux agrumes et carpaccio de Saint-Jacques (27 €).

Pour le plat principal, nous avons hésité entre la fricassée de cèpes sur son risotto et le cannelloni de veau à la napolitaine, tous les deux à 28 €. Préférence pour le second plat, car la viande était très tendre et le cannelloni richement fourré.

Pour terminer sur une douceur, laissez tomber le tiramisu trop vu et choisissez le baba au Limoncello et sa chantilly mascarpone, un dessert d’une belle légèreté et généreusement arrosé de la liqueur emblématique de la botte italienne (12 €).

Un bon vin rouge peut compléter votre panier : du Chianti bio et toscan à 14 €, du Barolo piémontais à 56 €, du Brunello di Montalcino toscan à 58 €.

Site : www.sormanirestaurant.fr ; Sormani, 4 rue du Général Lanrezac, 75017 Paris.

À lire également

Référence : LPA 01 Déc. 2020, n° 157x7, p.23

Plan
X