Marcella

Publié le 13/04/2017

Marcella.

DR

Un italien au décor bistronomique-lounge, avec un premier étage très convivial proche d’un grand salon de campagne d’un manoir anglais (cheminée, canapé, gros fauteuils club). Plus classique, le rez-de-chaussée est proche d’une brasserie classique de quartier.

Les assiettes flirtent avec la cuisine italienne dans son plus pur classicisme : vitello tonnato (12 €), charcuteries variées (18 €), fromages de diverses régions (16 €), mozzarellas et jambon de Parme (20 €). Mais sans hésitation, optez pour la burrata (mozzarella enrichie en crème fraîche) à la truffe servie dans sa pure naturalité avec juste un peu de roquette pour rafraîchir le plat (16 €). Cette burrata est parfaite, sans tomber dans le travers des produits dits « à la truffe », en réalité parfumés à l’huile de truffe chinoise.

En plat principal, les pâtes ou le risotto s’imposent avec des idées classiques mais plébiscitées par tous : penne aux tomates et au basilic, aux aubergines et pecorino, à la tomate et aux boulettes de viande (de 13 à 19 €) ; risotto au Taleggio et au thym (23 €).

Pour clôturer en douceur, l’incontournable tiramisu, la panna cotta, le panettone au four arrosé de Grand Marnier (de 6, 50 à 9 €).

L’addition grimpe ici assez vite, mais il faut dire que l’on est dans un quartier huppé de la capitale, à quelques mètres des jardins du parc Monceau et qu’il y a un gros potentiel de clientèle d’affaires.

 

 

LPA 13 Avr. 2017, n° 124p9, p.15

Référence : LPA 13 Avr. 2017, n° 124p9, p.15

Plan
X