Paris tel qu’il fut

Publié le 02/03/2022

Cette édition originale, parue en 1943, composée de 104 photographies, a été adjugée 70 €.

Ader

Il est difficile d’imaginer ce que serait Paris sans Haussmann (1809-1891). Il fut jugé dévastateur par les uns, urbaniste de génie pour les autres. Sans vouloir le comparer à ses successeurs ou prétendus tels, il a suivi un schéma logique dont les bienfaits sont apparus sans retard. Ses bouleversements dans le centre de la capitale, ont certes provoqué des drames et choqué certains contemporains ; mais le résultat est là, la circulation en a été facilitée, grâce à des axes élargis et propres. Mais, comme le soulignait Louis Chéronnet, dans son Paris tel qu’il fut, « Paris continue à vivre sous la menace perpétuelle de la pioche, cette épée de Damoclès des villes », avant de poursuivre : « On sait maintenant quels dangers cache la vaste opération dite : aménagement des îlots insalubres ». Ces dangers ont été largement dénoncés par de nombreux auteurs.

Un exemplaire de l’édition originale de Paris tel qu’il fut, composé de 104 photographies en noir et blanc avec légende, texte et notices descriptives et explicatives de l’auteur Louis Chéronnet, avec envoi signé, a été adjugé 70 €, à Drouot, le 1er février dernier, par la maison Ader. Le lot comprenait en outre un second ouvrage, Paris mon cœur. Celui-ci a été réalisé avec la collaboration de Louis Chéronnet et de Louis Ferrand, au lendemain de la Libération de Paris, grâce à des textes et photos, afin de rendre hommage à la « ville lumière », au sortir de quatre années d’Occupation. Les plus grands noms de la photographie ont été mis à contribution, notamment Nadar, Harcourt, Albin-Guillot, Doisneau, René-Jacques, Bovis, etc.

Les ouvrages photographiques consacrés à Paris sont assez nombreux, le catalogue de ce 1er février en proposait un certain nombre, dont l’un des plus anciens et des plus célèbres, celui d’Eugène Atget (1857- 1927), paru simultanément à New-York chez E. Weyhe et à Paris chez Henri Jonquière, à l’occasion de l’exposition organisée à New-York en novembre 1930 à la Weyhe Gallery. Un exemplaire de l’édition originale, relié toilée rouge d’éditeur avec le simple titre : Atget, imprimé en caractères or. Il est composé de 96 photographies d’Atget reproduites en héliogravure ; comprenant en frontispice un portrait du photographe par Bérénice Abbott, et un texte en français de Pierre Mac Orlan. Atget, qui avait abandonné le métier de comédien, photographia systématiquement le vieux Paris, à partir de 1897. Ses clichés rapportent les scènes de la vie urbaine, les détails architecturaux et la topographie de la capitale. À la fin de sa vie, il rencontra l’assistante de Man Ray, Berenice Abbott, qui prendra deux portraits de lui.

Plan
X