Pâtisseries éphémères

Publié le 07/10/2021 - mis à jour le 07/10/2021 à 12H06

Les macarons, gourmandise végétale, par Pierre Hermé.

DR

Pour nous donner du courage en cette période de rentrée, des pâtissiers de renom ont imaginer des surprises pâtissières. Testées, en voici les meilleures d’entre elles !

Philippe Conticini et Jeffrey Cagnes créent « Le Russe », une recette autour de la noisette

C’est donc là une création à 4 mains : un sablé très friable au goût noisette, renforcé par un puissant caramel au praliné qui fond sous la langue. Pour l’onctuosité, une crème mousseline au praliné apporte une texture différente et un streusel noisette procure du croquant.

• 32 € le gâteau, pour 5 à 6 personnes. Disponible dans les points de ventes Maison Philippe Conticini.

Les macarons de Pierre Hermé

Générosité, intuitivité, gourmandise végétale : tels pourraient être les mots qualifiant la collection inédite, « Par Nature », de Pierre Hermé.

Le pâtissier n’a de cesse de se renouveler, de trouver des sensations gustatives inédites à l’image de ces incroyables macarons aux parfums de saison (cassis et poivre de cassis, figue et feuille de figuier), aux notes herbacées de l’hexagone ou du reste du monde (verveine, physalis, reine-des-prés et miel corse, vanille & basilic, pomme, menthe et roquette…).

Des goûts uniques et frais qui procurent, selon les termes de Pierre Hermé, des émotions uniques et intenses, dès lors que la pâtisserie s’unit à la « Nature ».

• 2,50 € pièce. Macarons disponibles dans les boutiques Pierre Hermé.

Les figues de Solliès d’Hugues Pouget

Hugues Pouget, de la maison Hugo & Victor, s’attache à proposer chaque mois plusieurs desserts autour du fruit à pleine maturité selon la période.

Comme il est originaire du Var, c’est à la figue de Solliès qu’il se consacre en cette rentrée, avec une charlotte figue-vanille, deux tartes à la figue, un financier et une brioche à la fiche, une pavlova figue-raisin.

• De 2,90 € le financier à 35 € la pavlova de 6 personnes. Gâteaux disponibles dans les boutiques Hugo & Victor.

L’Arc de triomphe de la Maison Albar Hotels

Les Parisiens ont pu contempler l’installation de l’empaquetage de l’Arc de triomphe par les toiles de Christo, une dernière œuvre posthume de l’artiste.

L’artiste avait emballé la capitale avec son œuvre sur le Pont Neuf en 1985.

L’hôtel de la Maison Albar Hotels, situé avenue Mac-Mahon, tout près de l’Étoile, propose un menu de plats emballés (œuf coulant girolles noix et crème, cabillaud panais cèpes rôtis, figues rôties au miel glace amande et gel yuzu).

Mais c’est le dessert imaginé par Jeffrey Cagnes pour faire écho à l’œuvre de Christo, et en vente à l’hôtel pendant les 2 semaines, qui a été goûté : association noisette et caramel coulant sur fond de biscuit croquant…

Offrez-vous ce gâteau accompagné d’un thé glacé ou d’une coupe de champagne ou allez voir au moins la pâtisserie version XL (50 cm) exposée dans le hall.

• 10 € la pâtisserie à emporter, 12 € sur place, 17 € avec un thé et 25 € avec des bulles. Maison Albar Hotels Le Champs-Élysées, 3 avenue Mac-Mahon, 75017 Paris.

La Ruche de Sébastien Gaudard

Gourmande et riche idée que celle de Sébastien Gaudard, qui s’est inspiré du miel récolté au château de Chambord pour créer un dessert en édition limitée à compter du 17 septembre prochain.

Dans cet essaim d’abeilles, un nougat glacé, amandes, noisettes, cerise, fruits confits corses posés sur un biscuit avec des fleurs et insectes en pâte d’amande.

• 54 € le gâteau, pour 7 à 8 personnes. À déguster à Chambord même et dans les boutiques parisiennes de Sébastien Gaudard.

Plan
X