Un bon semestre, une belle rentrée

Publié le 19/09/2022 - mis à jour le 23/09/2022 à 11H15

DR

Le marteau n’a pas chômé durant le dernier semestre à Drouot. On y a compté 442 vacations totalisant 189,5 millions d’euros et un produit de 295,7 millions d’euros, soit une augmentation de 7 % sur la même durée de 2021. L’activité digitale du groupe enregistre un produit de 106 millions d’euros, en progression de 8 %. 691 maisons de ventes ont publié des ventes sur le site de Drouot, dont 2 592 ventes Live et 705 ventes Online depuis le mois de janvier dernier, soit un total de 3 297 ventes, soit une hausse de 20 %. Un succès sans doute lié en partie par l’application sur Google Play, qui enregistre plus de 30 000 utilisateurs.

Le confinement qui a pesé sur les deux dernières années semble être oublié. L’ouverture à l’automne 2020 aux maisons de ventes non-actionnaires du Groupe Drouot a permis de lui donner un nouvel élan sur le marché. Nous avons vu arriver les maisons Aponem, Le Calvez et Associés, Phidias et Rim Enchères, tandis qu’Auctie’s, Dupont & Associés, Euvrard et Fabre et Maison R&C revenaient dans les salles de Drouot. Trois nouvelles maisons s’installeront également à Drouot lors de cette rentrée : Arcane Enchères, Astrid Guillon MDV, FW Auction et Nicolas Nouvelet. Rappelons que l’hôtel comprend 63 maisons de ventes. Autre nouvelle, Drouot a récemment ouvert son agence immobilière, « Drouot Immobilier », située au 12 rue Drouot, en face de l’Hôtel des ventes.

Du premier semestre 2022, on se souviendra des deux tables réalisées en 1956 pour le réfectoire de la résidence universitaire Jean Zay à Antony, par Jean Prouvé, qui ont été adjugées chacune 1 922 000 € par Ader, en partenariat avec sa filiale Ader Entreprises & Patrimoine et la maison Nicolas Nouvelet. On regardera encore Nature morte à la coupe de fraises, panier de cerises, branche de groseilles à maquereaux, par Louyse Moillon, vendue 1 662 400 € par la maison Aguttes. On saisira aussi dans notre mémoire le magot barbu en porcelaine de Chantilly, qui a trouvé preneur à 338 000 € chez Daguerre Auction.

L’agenda du second semestre est déjà chargé. Le mois d’octobre a inscrit une vingtaine de ventes remarquables, dont la dispersion de la bibliothèque Jean-Paul Barbier, le 7 octobre par Binoche & Giquello ; l’atelier Dora Maar – Picasso, le 20 octobre par FW Auction ; le 21 octobre, la collection de photographies de l’agence Gamma – Rapho – Keystone sera dispersée par Yann Le Mouel. Il convient de ne pas oublier l’événement que consistera à la mise à l’encan, le 22 octobre, des collections de Georges Brassens par la maison Gros Delettrez.

Parmi les événements de la rentrée, surviendra du 8 au 13 novembre 2022, le nouveau salon Fine Arts Paris & La Biennale, issu de l’alliance des deux entités. Il se déroulera au Carrousel du Louvre avant de rejoindre le Grand Palais à partir de novembre 2024. Cette première édition réunira plus de 80 exposants français et étrangers. Plus d’informations sur : https://www.fineartsparislabiennale.com/

Plan
X