Vacances anglaises

Publié le 25/09/2020 - mis à jour le 29/09/2020 à 10H08

Quai Voltaire

L’été touche à sa fin mais nous vous proposons de prolonger ces instants suspendus en découvrant la vie de la famille Cazalet à travers Étés anglais.Dans la plus pure tradition des sagas littéraires, Elizabeth Jane Howard nous fait partager le quotidien estival de cette famille anglaise. Il vous faudra quelques pages pour vous familiariser avec les uns et les autres, parents, grands-parents, petits-enfants, car la famille est grande, mais après une dizaine de pages, vous vous attacherez à ces personnages hauts en couleurs. Vous aurez vos personnages préférés et ceux que vous adorerez détester ; ceux que vous apprendrez à connaître… et ceux qui vous laisseront indifférents, comme dans la vraie vie, mais ici ces personnages de fiction, font partie intégrante de la vie de nos cousins britanniques, car cette saga, qui se compose de 4 tomes, est devenu un classique contemporain outre-Manche, adapté même en série pour la BBC.

L’histoire commence donc en 1937, au cœur du Sussex, dans le fief de la famille Cazalet, « Home Place ».

L’agitation bat son plein avant l’arrivée des uns et des autres, les domestiques doivent tout mettre en place afin d’accueillir au mieux les 3 fils du couple Cazalet avec femmes et progénitures.

La Duche, surnom donné à la mère de famille, organise, gère sous l’œil bienveillant de son mari et avec l’aide précieuse de sa fille, la valse des domestiques, la préparation de menus tout en s’adonnant à sa passion pour le jardinage. Tout serait parfait dans le meilleur des mondes si les rumeurs d’une prochaine guerre ne venaient perturber la vie dans ce cottage anglais.

Entre discussions au coin du feu, parties de tennis, et pique-niques sur la plage, les personnages se dévoilent avec leurs doutes et leurs ambitions. Les enfants, quant à eux, observent de loin le monde de ces adultes et ne sont pas dupes des enjeux qui se nouent.

Elizabeth Jane Howard dépeint avec un charme fou, l’univers de la bonne société anglaise de l’entre-deux-guerres. Tout en donnant une large place aux personnages féminins qu’elles soient enfants, femmes, épouses, maîtresses, ou domestiques, elles font vivre le cœur de Home Place alors que les hommes sont en proie avec leurs vieux démons. Une vraie découverte que l’on doit aux éditions Quai Voltaire, qui devraient publier le second tome « À rude épreuve » dès le mois d’octobre.

Nous avons hâte de découvrir la suite des aventures de la famille Cazalet, cette famille-là risque bien de devenir aussi célèbre en France qu’une autre famille anglaise royale…

À lire également

Référence : LPA 24 Sep. 2020, n° 156r4, p.20

Plan