Yves Marchand et Romain Meffre, pionniers de l’urbex en France

Publié le 12/12/2023

La Maison des arts d’Antony propose une exposition sur le thème de l’exploration urbaine en mettant en lumière le duo renommé Yves Marchand et Romain Meffre, précurseurs emblématiques de l’urbex en France.

Maison des Arts d’Antony

L’urbex, dont le terme a été inventé par Ninjalicious, aka Jeff Chapman, dans les années 1990, désigne l’exploration respectueuse de lieux délaissés par l’homme, la passion pour les vestiges et leurs mystères. Sa popularité grandissante serait en lien avec la pratique de la photographie et l’essor des réseaux sociaux.

Les photographes français Yves Marchand et Romain Meffre, à la suite d’une rencontre en 2002 sur le site internet « Glauque-land », décident de se rendre, leurs appareils photos à la main, dans une papeterie à l’abandon de l’Essonne. S’ensuit une série de voyages à Paris, puis en Europe, à la recherche des plus belles ruines modernes et industrielles. Ils nous entraînent ensuite dans un étrange voyage aux États-Unis, dans des bâtiments abandonnés de Détroit, puis du Japon au Liban, en passant par la Hongrie.

Un fascinant travail à la frontière entre recherche et fiction, qui appelle à la contemplation tout en réveillant les mémoires. En effet, les photographes utilisent aussi l’urbex comme outil pour documenter un lieu et raconter son histoire, avant qu’il ne disparaisse, comme ce fut le cas des Moulins de Pantin, en partie détruits, reconstruits, puis réhabilités.

Plan
X