Henri Lévy-Bruhl

Publié le 18/09/2018

Figure respectée des facultés de droit, Henri Lévy-Bruhl (1887-1964) occupe une place singulière dans le champ juridique en raison de ses options méthodologiques et de son engagement socialiste. Traversant tout à la fois les territoires du droit romain, de l’histoire du droit commercial, de l’ethnologie juridique ou de la sociologie criminelle, son œuvre abondante, construite d’une manière très cohérente, reste pourtant trop mal connue.

Ce livre, issu d’un colloque organisé en mars 2015, se propose d’explorer l’itinéraire et l’œuvre de ce grand historien du droit, en tentant d’en restituer la richesse et d’évaluer autant que possible sa place et son action dans l’histoire des sciences juridiques et sociales.

Cet ouvrage est également une vaste bibliographie des écrits de Henri Lévy-Bruhl et constitue un indispensable instrument de travail pour les juristes et les historiens.

Sous la direction d’Emmanuelle Chevreau, Frédéric Audren et Raymond Verdier. Emmanuelle Chevreau est professeur d’histoire du droit à l’université Paris II Panthéon-Assas (Institut d’histoire du droit). Ses travaux sont principalement consacrés à l’histoire du droit romain. Frédéric Audren est directeur de recherche au CNRS (Centre d’études européennes et École de droit de Sciences Po). Ses travaux portent sur l’histoire des savoirs juridiques et sur l’histoire des sciences sociales. Raymond Verdier est directeur de recherche honoraire au CNRS. Il est le fondateur du Centre droit et cultures (université Paris Nanterre) et de la revue Droit et Cultures. Contributions de Frédéric Audren, Hélène Besnier, Gilles Condor, Emmanuelle Chevreau, Jean-Pierre Coriat, Nelly Convert, Catherine Fillon, Jean-François Gerkens, Stéphane Gerry-Vernières, Jean Hilaire, Michel Humbert, Frédéric Keck, Soazick Kerneis, Jean-Christophe Marcel, Joseph Mélèze-Modrzejewski, Mathieu Soula, Raymond Verdier, Nicolas Warembourg.

LPA 18 Sep. 2018, n° 139a1, p.3

Référence : LPA 18 Sep. 2018, n° 139a1, p.3

Plan
X