La fraternité

Publié le 19/09/2018

Pour son 5e colloque, le Réseau européen de recherche en droits de l’Homme (RERDH, association loi 1901, créée en 2009 par des doctorants de l’Observatoire des mutations institutionnelles et juridiques, et regroupant des jeunes chercheurs en droit de nationalités différentes) a choisi de s’interroger sur le principe de « fraternité ».

Ce sujet de colloque a émergé après les attaques terroristes qui ont frappé la France début 2015. La Fraternité a été à plusieurs reprises utilisée dans les discours pour combattre le terrorisme. Or, si la fraternité est bien présente dans la devise républicaine, ses manifestations juridiques ne sont pas aussi bien identifiées que celles des deux autres composantes de la devise que sont la liberté et l’égalité.

Les trois demi-journées de ce colloque ont été l’occasion pour les intervenants, ainsi que pour le public, de mener une réflexion sur trois hypothèses de manifestation du principe de fraternité : spontanée, organisée et contrainte.

LPA 19 Sep. 2018, n° 137w8, p.3

Référence : LPA 19 Sep. 2018, n° 137w8, p.3

Plan
X