Raconter l’exil et la dictature

Publié le 02/09/2020

L’ouvrage aborde de façon transversale les thèmes de l’exil et de la dictature, traités à la fois par des juristes et par des spécialistes de littérature ou de cinéma. Il décrit tantôt la réalité juridique de l’exil, telle que la protection nationale et internationale des migrants, tantôt le vécu de ce déracinement sous la dictature franquiste ou argentine.

L’approche transdisciplinaire choisie gravite autour de quatre axes qui marquent en quelque sorte le parcours du migrant. Tout commence par ce qui constitue le point de départ, la violence de la dictature, la souffrance et la peur subies. S’ensuit le déracinement du migrant qui se transforme bien souvent en errance. Le troisième thème abordé est celui de l’accueil, c’est-à-dire du moment où l’exilé tente de se reconstruire une identité, d’épouser la culture du pays d’accueil. Enfin, le dernier thème abordé est celui de la difficile cicatrisation des personnes déracinées, confrontées à deux forces contraires : la nostalgie du pays perdu et la volonté d’intégration.

À lire également

Référence : LPA 02 Sep. 2020, n° 156g2, p.2

Plan
X