Impact de la hausse du taux d’usure sur l’avenir du marché de l’immobilier

Publié le 16/08/2023

Le taux d’usure vise à protéger les emprunteurs, notamment les plus fragiles, d’une charge de la dette excessive. La formule de calcul du taux d’usure permet de contenir les taux d’intérêt dans une fourchette réduite, qui bénéficie ainsi à la majorité des emprunteurs. Toutefois, la remontée rapide des taux a pu conduire le niveau actuel du taux d’usure à devenir trop contraignant et à gripper l’accès au crédit des particuliers. Le gouvernement a donc organisé un cycle de travail afin de faire un état des lieux exhaustif des impacts du taux d’usure actuel et d’examiner les mesures de correction possibles.

Le gouvernement rappelle également que le ménage peut, sous certaines conditions, bénéficier du prêt à taux zéro pour financer une opération immobilière neuve ou l’acquisition d’un logement ancien. Par ailleurs, en cas par exemple de construction ou d’acquisition d’un logement neuf, et sous certaines conditions quant à la destination du bien, il peut recourir au prêt conventionné. Enfin, dans l’hypothèse où il détient un PEL, il peut se voir proposer un prêt adossé à son PEL d’un montant maximum de 92 000 €.

Sources :
Rédaction
Plan
X