Signature d’un pacte pour renforcer l’offre de logements intermédiaires

Publié le 13/05/2024

Le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et le ministre délégué chargé du Logement ont rencontré le 21 mars 2024 les opérateurs du logement intermédiaire et les investisseurs et intermédiaires financiers afin de signer un pacte visant à financer la construction de 75 000 logements intermédiaires neufs et anciens d’ici trois ans. 

Les engagements de l’État : rendre de nouveaux territoires éligibles au logement locatif intermédiaire, notamment les bassins de réindustrialisation ; faire du logement locatif intermédiaire un levier pour la rénovation énergétique d’immeubles passoires thermiques ; créer une offre de logements intermédiaires en résidence étudiante ou en résidence senior ; encourager l’investissement dans le logement intermédiaire, par les investisseurs institutionnels et par les bailleurs sociaux ; promouvoir le logement locatif intermédiaire auprès des collectivités locales. 

Les engagements des opérateurs : doubler la production de nouveaux logements locatifs intermédiaires entre 2024 et 2026, en ciblant les zones tendues et les territoires industriels ; assurer l’accès aux logements intermédiaires des travailleurs, salariés ou agents publics de première ligne, et contribuer aux parcours résidentiels, en particulier des locataires du parc social ; développer les partenariats avec la promotion immobilière ; poursuivre et renforcer le suivi des bénéficiaires du parc intermédiaire.  

Les engagements des investisseurs et intermédiaires financiers : participer au développement de l’offre de logements intermédiaires dans les zones tendues ; analyser la pertinence du développement de logements intermédiaires dans les opportunités d’investissement (transformations de bureaux, de friches industrielles ou de zones commerciales). 

Sources :
Rédaction
Plan
X