Cointreau et Les 3 Lieux, la douceur angevine

Publié le 16/06/2016

Hôtel Les 3 lieux, près dAngers.

2014 Les 3 lieux

Entreprise du Patrimoine vivant, Cointreau s’ouvre au grand public et après sa visite ainsi que celle incontournable du château, nous vous suggérons une nuit à l’hôtel des 3 Lieux en bords de Loire pour un calme et repos absolus.

COINTREAU

Vous serez fatalement déçu si vous venez chez Cointreau en pensant qu’on vous délivrera des secrets de fabrication ! On vient ici pour s’imprégner des odeurs d’huile essentielle d’orange, appréhender la distillation et ses alambics, voir une chaîne d’embouteillage et en connaître un peu plus sur l’historique et la communication depuis plusieurs décennies de la marque.

Un secret préservé depuis 1875. Le principe est simple : des oranges amères, douces, fraîches dont l’écorce produit des huiles essentielles très aromatiques ; une distillation juste quelques heures dans l’un des 19 alambics et un cœur de chauffe parfumé ainsi recueilli auquel on ajoute alcool pur et eau. Aucun vieillissement ; mais une liqueur finale transparente.

D’une maison familiale à un groupe international. Une saga qui démarre avec deux frères confiseurs, Adolphe et Édouard-Jean Cointreau, qui se lancent dans la fondation d’une distillerie dès 1849. À côté du Guignolet, Cointreau naît en 1875 et sa notoriété liée à ses publicités et à sa bouteille carrée se développe partout dans le monde. L’entreprise reste familiale jusque dans les années 1990, Cointreau fusionnant en 1989 avec la maison de cognac Rémy Martin. Le groupe prend le nom de Rémy Cointreau et englobe aujourd’hui des alcools tels que Passoã, Charles Heidsieck et Piper-Heidsieck. Seuls Cointreau et Passoã, une liqueur fruit de la passion, sont élaborées de A à Z à Saint-Barthélémy-d’Anjou.

Du Pierrot aux femmes fatales. Différentes vitrines retracent l’amusante évolution des pubs avec le Pierrot de Tamagno, un célèbre affichiste italien, qui représente la liqueur cristalline. Au fil des décennies, le Pierrot évolue avec les dessinateurs et sa célébrité s’affiche via les films publicitaires réalisés par les frères Lumière. Il reste le symbole de la marque jusque dans les années post-guerre, et à partir de 1950 des égéries féminines plus ou moins sulfureuses, glamour, gourmandes se succèdent pour la promotion du Cointreau, une des dernières étant Dita von Teese.

LES 3 LIEUX

L’abus d’alcool étant dangereux pour la santé, nous vous recommandons de visiter non loin de là un autre lieu étonnant… Les 3 Lieux ne sont qu’à 5 km du centre-ville sur la commune des Ponts-de-Cé.

Ce lieu chargé d’histoire vient d’être transformé en hôtel arty-contemporain car il bénéficiait d’une vue imprenable sur le pont et les douces rives de la Loire et de 1 600 m2 de bâtis industriels à revaloriser… Il n’en fallait pas plus pour persuader le couple Sabatier de changer de vie et de profession, puis s’attacher à redynamiser ce patrimoine industriel ancré dans l’histoire locale.

Après de nombreux travaux pendant plus de deux ans, Les 3 Lieux ont trouvé une nouvelle vocation : sublimer les bords de Loire en réunissant une maison bourgeoise et les anciens ateliers ouvriers en 28 chambres et suites, les autres espaces en restaurant gastronomique et bistrot où la verrine est reine ainsi qu’en un pôle d’art où se côtoient divers artisans tels que verrier, céramiste, enlumineur, peintre… Idéal pour une halte calme tout près de la cité angevine ; d’autant que la table est « exotico-originale », avec un vrai coup de cœur pour les créations esthétiques et délicieuses du pâtissier des 3 Lieux.

À lire également

Référence : LPA 16 Juin. 2016, n° 114y7, p.22

Plan