Le crime n’a pas de frontières

Publié le 31/01/2019

Fayard

À l’heure du Brexit, où de multiples questions restent en suspens quant à sa mise en place, certains domaines prouvent que l’œuvre communautaire existe toujours et qu’elle persiste, malgré les affres de la politique !

Ainsi, le roman de Paul Merault balaye toute interrogation que l’on pourrait avoir aux égards de nos polices, sur leur capacité à se coordonner quand il s’agit d’enquêter, de chasser et d’arrêter un assassin transfrontière, qui plus est lorsque c’est un tueur de policiers…

C’est donc dans une enquête policière, menée tambour battant, entre Londres et Marseille, que nous conduit ce polar. Entre Scotland Yard et la police judiciaire de la Cannebière, toutes les forces en présence vont s’unir et se battre pour arrêter dans un laps de temps serré un assassin dont l’imagination n’a de limites que dans l’horreur.

Preuve est donc faite qu’il n’existe aucune frontière quand on traque le mal dans toute sa splendeur…

Paul Merault, commandant divisionnaire spécialiste des quartiers sensibles et des situations extrêmes, signe ce premier roman fort prometteur.

Certes, l’intrigue paraît un peu « simple » pour de grands lecteurs de polars, mais en revanche, on apprécie le style direct, incisif et surtout la connaissance des procédures, aussi bien anglaises que françaises, du romancier.

Tout est juste dans ce roman : le langage utilisé, les termes techniques, la mise en perspective des procédures usitées, les policiers aussi…

On s’attache rapidement aux personnages principaux qui ne sont pas exempts de défauts.

Ce livre a reçu le prix du Quai des orfèvres 2019, gage d’une certaine qualité dans les polars.

Le roman s’ouvre sur la découverte dans les brumes de Londres du corps d’un policier tué de façon barbare, alors qu’à des milliers de kilomètres, un autre crime est commis dans les locaux de la police de Marseille.

Le Superintendent Perkins, avec son associé Michel Caradec, nouveau chef de la criminelle, vont remonter le fil de ces crimes et percer à jour le passé d’un ancien criminel, les petits arrangements d’un groupe d’extrémistes, pendant qu’en France, un assassin sous couvert d’une vieille légende, assassine ceux qu’ils pensent être des « impunis » !

Des deux côtés du Channel, les policiers vont assembler leurs connaissances des quartiers et des crimes pour mettre un terme à cette hécatombe et prouver que la coopération internationale fonctionne et que l’esprit européen est toujours vivant et efficace.

LPA 31 Jan. 2019, n° 142d0, p.16

Référence : LPA 31 Jan. 2019, n° 142d0, p.16

Plan
X