Aspects budgétaires du fédéralisme

Publié le 28/07/2016

Près de 40 % de la population mondiale vit dans des pays fédéraux. Aspects budgétaires du fédéralisme, publié par les éditions LGDJ, étudie les relations financières entre le pouvoir central et les États fédérés, en s’efforçant de dégager des problématiques communes tout en tenant compte des spécificités nationales. L’intérêt de cette étude comparative est de montrer que le fédéralisme n’implique pas l’uniformisation et peut s’accommoder de systèmes juridiques et fiscaux très différents. Chaque fédération s’efforce de trouver un équilibre entre des forces antagonistes régissant la répartition des pouvoirs entre les différents niveaux d’administration, mais cet équilibre est en évolution permanente.

Une étude de ces systèmes peut être utile dans la perspective d’un futur système fédéral européen. Alors que le stade du fédéralisme a été pratiquement atteint dans le domaine monétaire, il serait urgent que l’Union européenne progresse davantage sur la voie du fédéralisme budgétaire.

Christophe Heckly, ancien fonctionnaire international, a enseigné la politique économique à l’Institut d’études politiques de Paris ainsi qu’à l’université Paris II, et l’économie européenne à l’université Paris X Nanterre. Il a publié plusieurs articles et ouvrages économiques, notamment dans le domaine fiscal.

À lire également

Référence : LPA 28 Juil. 2016, n° 119n0, p.3

Plan
X