La Cour des comptes : un pouvoir rédempteur ?

Publié le 10/08/2017

Dans cet essai, les auteurs s’interrogent sur le rôle et la place de la Cour des comptes. Elle est en effet devenue, très progressivement, une instance technicienne, « objective », et protégée par la qualification de juridiction et la qualité de magistrat pour ses membres.

Mais quelle est exactement cette institution ? Comment ses compétences se sont-elles étendues ? Comment assure-t-elle désormais une certaine pression à l’égard des ministères, voire du Parlement ? En fin de compte est-elle si « objective » et « technicienne » que cela et ne véhicule-t-elle pas un contenu que l’on pourrait ne pas hésiter à qualifier « d’idéologique » ? Ne s’agit-il pas d’un nouveau pouvoir ou même d’un contre-pouvoir ?

Autant de questions posées dans cet essai et auxquelles les auteurs apportent leurs réponses.

Premier essai juridique sur la Cour des comptes.

Jean-Luc Albert et Thierry Lambert sont professeurs à Aix-Marseille université.

X