Vers un nouveau cadre conceptuel pour la comptabilité internationale ?

Publié le 20/07/2016

Charte théorique et idéologique de la comptabilité internationale, le cadre conceptuel de l’International accounting standards board (IASB) connaît une profonde réforme. Un projet de nouveau cadre conceptuel a été publié il y a un an alors que les discussions engagées entre l’Europe et l’IASB ont mis en évidence bien des divergences. Le Centre français de droit comparé (CFDC) accompagne cette évolution. Après plusieurs tables rondes en France et en Belgique, il publie aujourd’hui un ouvrage qui réunit des praticiens de renom et des universitaires réputés pour discuter de la définition des actifs et des passifs ou de la détermination du résultat, sans oublier la question des notes annexes, dont l’importance est croissante. L’approche interdisciplinaire proposée est originale. Elle confronte les points de vue des gestionnaires et des juristes et ouvre des perspectives inédites notamment en direction des comptabilités vertes.

Vers un nouveau cadre conceptuel pour la comptabilité internationale ?, publié par la Société de législation comparée, a été coordonné par François Pasqualini, professeur à l’université Paris-Dauphine- PSL, administrateur du Centre français de droit comparé, et Henri Olivier, professeur émérite à l’université de Liège (Belgique).

 

À lire également

Référence : LPA 20 Juil. 2016, n° 119c4, p.3

Plan
X