Les nouvelles formes de criminalité internationale

Publié le 08/04/2021

Nées de l’apparition de nouveaux lieux déterritorialisés (internet), d’une attention nouvelle portée à des biens communs (l’environnement) ou à des idéologies meurtrières nourries par des foyers de conflit lointains (les terrorismes contemporains), de nouvelles formes de criminalité internationale viennent brouiller les repères des juristes. Souvent analysées dans des études sectorielles, elles n’avaient pas encore été appréhendées de manière globale au prisme du seul droit international pénal/droit pénal international. Or de nombreuses questions se posent tant en termes de qualification des actes que d’engagement de la responsabilité de leurs auteurs.

Le colloque organisé à l’université Paris Nanterre par le Centre de droit international de Nanterre (CEDIN) et le Centre de droit pénal et de criminologie (CDPC) avait pour objectif d’apprécier si et comment ces nouvelles formes de criminalité internationale affectent le droit international pénal/droit pénal international. Proposant une méthodologie innovante, le lecteur saura trouver dans cet ouvrage les réponses parfois convergentes, parfois divergentes qu’offre le droit international pénal/droit pénal international pour répondre aux défis posés par ces nouvelles formes de criminalité.

À lire également

Référence : LPA 07 Avr. 2021, n° 160p4, p.2

Plan
X