Les franchises de l’histoire

Publié le 03/11/2020

Des lois mémorielles aux lois d’amnistie, du droit des archives au droit de la presse, la narration historique est régulièrement mise en difficulté par le droit.

La liberté d’expression en matière historique se heurte ainsi à l’écueil de l’apologie de crimes, au rempart de l’honneur, à la barrière de l’offense, au spectre du révisionnisme, au mur de la vie privée, au repos des tombeaux et au voile du temps.

Cet ouvrage propose d’entrevoir les relations toujours névralgiques que l’écriture de l’histoire entretient avec le droit. Son auteure s’attache à cartographier les « franchises de l’histoire », peu à peu dessinées par la justice depuis le XIXe siècle.

À lire également

Référence : LPA 03 Nov. 2020, n° 157m6, p.3

Plan