La première assurance contre le harcèlement scolaire

Publié le 02/08/2021 - mis à jour le 21/02/2022 à 11H53

Face au harcèlement scolaire, qui toucherait un million d’élèves en France, l’association Marion la Main tendue et les assurances Wakam ont créé le premier contrat prenant en charge les conséquences du phénomène.

La couverture, appelée Kolibri, est facturée 18 € par an et propose aux souscripteurs un ensemble d’aides et de services. Cette prise en charge multi-secteurs concerne les jeunes âgés de 3 à 23 ans environ, a précisé l’association de lutte contre le harcèlement.

Les assurés et leurs enfants peuvent le cas échéant bénéficier de soins thérapeutiques et de protection juridique. La police d’assurance Kolibri propose également le financement de cours particuliers si l’élève ne peut plus retourner en classe, a détaillé le directeur de la mission entreprises de Wakam, Denis Thaeder. La mise en place d’un « bouclier e-réputation » est aussi possible.

Wakam, anciennement La Parisienne assurances, jouit désormais du statut « société à mission » autorisant la participation à une mission sociale dans le cadre de la loi Pacte.

Sources :
X