Le roi Charles V, invité à la Fine Arts Paris

Publié le 25/10/2021 - mis à jour le 25/10/2021 à 10H25

Scénographie de Jacques Garcia.

Fines Art Paris

Se souvient-on du roi Charles V (1338-1380) ? On lui donna le surnom de « Sage ». Il fut en effet l’un des meilleurs souverains durant la période de la Guerre de Cent ans, parvenant à récupérer la quasi-totalité des terres perdues contre les Anglais. Il restaura l’autorité royale en la fondant sur l’État de droit grâce à une monnaie forte. C’est encore lui qui créa la première bibliothèque royale, ancêtre de notre bibliothèque nationale. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, est la décision de Charles V de transformer la forteresse du Louvre en château de plaisance. Lors des travaux de restauration et d’aménagement du musée du Louvre, on mit à jour une partie de l’enceinte dite de Charles V. On peut la voir dans ce que l’on appelle aujourd’hui le Carrousel du Louvre.

Le salon d’antiquaires Fine Arts Paris se déroulera justement au Carrousel du Louvre, du 6 au 11 novembre prochain, réunissant une soixantaine d’exposants. Pour l’occasion, les organisateurs ont demandé au décorateur Jacques Garcia de mettre en scène l’entrée et le hall d’accueil du salon. S’inspirant de cette enceinte, il a imaginé « une atmosphère théâtrale contemporaine à partir de 14 éléments de décor minéraux et végétaux ». Il est malaisé d’imaginer le château du Louvre à l’époque de Charles V, en contemplant simplement les lourdes murailles de l’enceinte. Grâce à la page « Octobre » de l’extraordinaire livre enluminé, Les très riches heures du duc de Berry, peintes par les frères Limbourg entre 1412 et 1416, nous en avons une idée concrète.

Outre ce rappel à l’histoire, Fine Arts Paris propose une « Semaine des Beaux-Arts », un parcours hors-les-murs offrant des visites privées dans une vingtaine d’institutions, comme la maison Victor Hugo, le musée Condé, le musée de l’Armée, La Fondation des Artistes, le château de Fontainebleau, les Beaux-Arts de Paris, la collection Émile Hermès, etc. Sont également organisés deux colloques qui se dérouleront au Petit Palais, l’un sera consacré à Antoine Watteau (1684-1721) à l’occasion de l’anniversaire de sa mort, l’autre à la sculpture du XVIe au XVIIIe siècle par Geneviève Bresc-Bautier, en collaboration avec Sophie Jugie, directrice du département des sculptures du musée du Louvre. Les livres anciens et de collection sont le plus souvent absents de ces salons d’antiquaires. Il est vrai que cette spécialité se retrouve dans des salons qui leur sont propres. Cette année, pour la première fois, à la Fine Arts Paris, on note la présence de la librairie Clavreuil, spécialisée en histoire.

X