États généraux du droit automobile 2017

Publié le 16/05/2017

L’école des avocats Grand-Est (ERAGE) organise la 2e édition des États généraux du droit automobile 2017, le 19 mai prochain, de 9h30 à 17h30.

Cette manifestation se déroulera sous la direction scientifique de Maître Jean-Baptiste le Dall.

Programme :

— Ouverture des débats par le bâtonnier Philippe Bertrand, ordre des avocats du barreau de Mulhouse.— Permis à points et actualité du droit pénal routier – pleins phares sur la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle par Christophe Lièvremont, avocat au barreau de Mulhouse et Jean-Baptiste le Dall, avocat au barreau de Paris.— Les dernières évolutions en matière d’alcool et de stupéfiants au volant et l’arrivée des prélèvements salivaires par Jean-Baptiste le Dall, avocat au barreau de Paris, Christophe Lièvremont, avocat au barreau de Mulhouse et Marc Deveaux, expert de justice près la cour d’appel de Paris, agréé par la Cour de cassation et directeur de Toxlab.— Circuler en France en 2017 : les mesures de restriction de circulation et le cas des véhicules de collection par Jean-Baptiste le Dall, avocat au barreau de Paris, Julien Costantini, avocat au barreau de Paris et secrétaire général de la Fédération française des automobilistes citoyens (FFAC) et Céline Genzwurker-Kastner, directrice juridique et des politiques publiques de l’Automobile club association.— Actualité de l’expertise automobile : Code de déontologie et retour sur l’affaire des 5000 VE par Lionel Namin, secrétaire général de l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) et conseiller scientifique de la jurisprudence automobile.— Le véhicule autonome : en route vers le droit automobile de demain par Jean-Baptiste le Dall et Rémy Josseaume, avocats au barreau de Paris, Vincent Abadie, responsable innovation et technologies avancées aides à la conduite, maître-expert groupe PSA et Lionel Namin, secrétaire général de l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) et conseiller scientifique de la jurisprudence automobile.

 

LPA 16 Mai. 2017, n° 126s5, p.3

Référence : LPA 16 Mai. 2017, n° 126s5, p.3

Plan
X