Le juge et les questions de société

Publié le 21/02/2017

Les étudiants du Master 2 Droit public approfondi de l’université Panthéon-Assas (Paris II) organisent, le 17 mars prochain, leur colloque annuel sur le thème : « Le juge et les questions de société », en collaboration avec le Centre d’études constitutionnelles et politiques de l’université Panthéon-Assas (Paris II) et avec l’assistance de l’Institut Cujas de l’université Panthéon-Assas (Paris II).

Depuis quelques années, le juge, tant administratif que constitutionnel ou européen, se voit soumettre un nombre croissant de questions de société. Le juge doit-il décider de la vie ou de la mort d’une personne, le juge doit-il interdire ou autoriser le port d’un vêtement dans l’espace public ? Telles seront les questions auxquelles les intervenants ainsi que les invités s’intéresseront.

Programme :

— Accueil par Guillaume Drago, professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris II), directeur du Master 2 Droit public approfondi.

— Propos introductifs par Camille Broyelle, professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris II).

— La juridicisation des questions de société, par Ève Dubus.

— Le juge face aux frontières de la vie, par Maxence Unau.

— Le juge administratif, apôtre de la laïcité, par Nathalie Mariappa.

— Le Conseil constitutionnel et les « questions de société », par Émilie Ribes.

— La marge nationale d’appréciation de la CEDH : outil juridique ou politique ?, par Sarah Philibert.

— L’appréciation des facteurs extra-juridiques par le juge, approche de droit comparé France-États-Unis, par Nolwenn Brissier.

— Le juge, intérim du législateur ?, par Suzanne Gousseau.

— Rapport conclusif par Bertrand Seiller, professeur à l’université Panthéon-Assas (Paris II).

LPA 21 Fév. 2017, n° 124j7, p.2

Référence : LPA 21 Fév. 2017, n° 124j7, p.2

Plan
X