Les avocats européens à Lesbos : appel aux avocats bénévoles

Publié le 04/01/2017

Le Conseil des barreaux européens poursuit, avec le DAV (barreau allemand), son opération « Les avocats européens à Lesbos ».

Chaque semaine, des avocats venant de toute l’Europe se rendent au centre de rétention de Moria, sur l’île de Lesbos, pour prodiguer conseils et défense. Ils sont attendus, avec impatience, par les réfugiés qui n’ont pas d’autre accès au droit et à la justice.

« Ces derniers mois ont vu le projet des avocats européens à Lesbos passer de sa phase initiale d’établissement à sa mise en œuvre complète. Au cours de cette période, le projet a pu augmenter sensiblement le nombre de personnes qu’il a assistées à la recherche d’une protection internationale. Nous avons maintenant conseillé plus de 550 personnes au centre d’accueil et d’identification de Moria à Lesbos, en mettant l’accent sur la prestation de premiers conseils en vue des entretiens de demande d’asile. Avec la prolongation du projet, annoncée récemment, il sera possible d’aider encore beaucoup plus de personnes. En même temps, l’assistance fournie par le projet répond à un besoin de plus en plus pressant. Il y a officiellement près de 5 000 personnes à Moria, dont l’environnement est très dur. (…) Mis à part le projet des avocats européens à Lesbos, aucune autre organisation n’offre d’assistance juridique à ces personnes avant leur entretien de demande d’asile. Sans notre projet, la quasi-totalité d’entre eux se lanceraient dans le processus d’asile sans conseils juridiques et passeraient l’entretien de demande d’asile sans avoir consulté un avocat. Notre projet joue donc un rôle majeur, et sa valeur est reconnue par d’autres organisations. Nous recevons par exemple des dossiers de toutes les ONG et agences principales opérant à Moria », rapporte Philip Worthington, coordinateur du projet « Les avocats européens à Lesbos ».

Le projet a prêté assistance à plus de 525 personnes venant de 31 pays différents, grâce à 27 bénévoles de 10 pays différents.

Il accepte désormais les candidatures pour la période allant de janvier à juillet 2017.

L’équipe travaillant à Lesbos est composée d’avocats de pays européens sélectionnés à partir d’une liste de réserve pour des missions de courte durée (au minimum trois semaines). Ces avocats travaillent au pro bono mais leurs frais sont pris en charge. Leur rôle est de fournir des conseils juridiques aux migrants nécessitant une protection internationale et de communiquer des rapports hebdomadaires de leurs activités. Ils bénéficient du soutien du personnel de terrain engagé à plus long terme afin d’assurer une présence permanente dans le cadre du projet.

Les avocats qui souhaitent participer au projet doivent répondre aux critères suivants :

— pouvoir passer au moins trois semaines à Lesbos ;

— bénéficier d’une formation ou d’expérience en droit d’asile et en droit de la protection internationale ;

— avoir une bonne maîtrise de l’anglais (celle-ci sera évaluée).

Pour toute information supplémentaire, contacter : [email protected]

À lire également

Référence : LPA 04 Jan. 2017, n° 123g1, p.3

Plan
X