Les noces de Philologie et de Guillaume Budé – humanisme juridique, humanisme politique

Publié le 11/04/2018

Un colloque intitulé : « Les noces de Philologie et de Guillaume Budé – humanisme juridique, humanisme politique » est organisé à la Cour de cassation, le 4 mai prochain, par Christine Bénévent (ENC), Romain Menini (université Paris-Est) et Luigi-Alberto Sanchi (CNRS/Paris Panthéon Assas), avec le soutien du Centre interuniversitaire de recherche sur la première modernité (CIREM), de l’Institut universitaire de France, de la Cour de cassation, de l’ASLAB et de la mission aux commémorations nationales. Il bénéficie du parrainage de l’Association Guillaume Budé et du Collège de France.

Programme :

  • 9h30 : Allocution d’ouverture, par Marc Fumaroli de l’Académie française

Humanisme juridique, humanisme politique

Sous la présidence de Jean Barthélemy, avocat honoraire au Conseil d’État et à la Cour de cassation, ancien président de l’Ordre, président de l’ASLAB.

  • 9h45 : Les Bartolistes ont-ils lu Budé ? De l’influence de l’humanisme juridique sur les travaux des juristes français de la première moitié du XVIe siècle, par Patrick Arabeyre, professeur à l’École nationale des chartes (ENC).

  • 10h15 : Un humaniste au travail : les Annotationes in Pandectas, Jean Ceard, professeur émérite à l’université de Nanterre.

  • 11h15 :  Philosophie et histoire dans l’Institution du Prince, par Marie-Dominique Couzinet, maître de conférences à l’université Paris 1, Panthéon-Sorbonne.

  • 11h45 : Guillaume Budé et l’utopie de Thomas More, par Michel Magnien, professeur à l’université Sorbonne Nouvelle.

Guillaume Budé, auteur et lexicographeSous la présidence de Caroline Trotot professeur et vice-présidente adjointe à l’université Paris Est Marne-la-Vallée (UPEM).

  • 14h : Robert et Henri Estienne lexicographes, lecteurs de Budé lexicographe, par Martine Furno, professeur à l’université Grenoble Alpes.

  • 14h30 : Guillaume Budé « lumière françoise », par Mireille Huchon, professeur à l’université Paris-Sorbonne.

  • 15h30 : Revisit et propria manu emedavit ispes Budoeus : l’exemplaire du De contemptu rerum fortuitarium de la Sainte-Geneviève, par Claude La charité, professeur à l’université du Québec à Rimouski.

  • 16h : L’édition de Bâle (1556) des Opera de Budé, par Olivier Millet, professeur à l’université Paris-Sorbonne.

Cette manifestation est validée au titre de la formation continue des magistrats et avocats.

X