Les WiR tiennent leur conférence !

Publié le 11/03/2019

Un an à peine après leur création, les WiR (Women In Restructuring) se rassemblent avec leurs homologues allemandes, les 28 et 29 mars prochains à Paris, pour une série de rencontres, studieuses et festives.

Organiser des échanges avec les membres des réseaux étrangers était un projet présent dès la création en avril 2018 des WiR, association qui rassemble les femmes professionnelles françaises des restructurations d’entreprises. C’est d’ailleurs à la suite d’une rencontre avec des professionnelles allemandes, déjà rassemblées au sein du réseau féminin Distressed Ladies – Women in Restructuring, qu’a germé l’idée de créer le réseau français. L’association TMA NoW (Turnaround Management AssociationNetworks of Women), plus récemment créée en Allemagne, fait aussi partie des organisateurs.  

Les 28 et 29 mars se tiendra donc une première série d’échanges (présentations, soirée et conférence) qui permettront aux professionnelles françaises et allemandes de se rencontrer ou de mieux de se connaître, mais aussi de mieux connaître le droit et les pratiques du pays voisin en matière de restructuration et d’insolvabilité. Un moyen d’enrichir les réflexions de l’association dans un contexte de réforme annoncée du droit de entreprises en difficulté.

Un colloque, ouvert à tous, aura lieu le vendredi 29 mars au matin. Il sera notamment question des comités de créanciers, dans la perspective de la transposition de la future directive sur les cadres de restructuration préventive eu Europe. Le projet de directive prévoit la mise en place de classes de créanciers et de règles d’application forcée inter-classe, mécanisme déjà connu du droit allemand. Les pratiques des deux côtés du Rhin en matière de restructurations opérationnelles et de dettes seront comparées, avec la participation notamment de Walter Butler (président de Butler Industries).

LPA 11 Mar. 2019, n° 143g7, p.2

Référence : LPA 11 Mar. 2019, n° 143g7, p.2

Plan
X