Lex robotica

Publié le 30/08/2017

Le 21 septembre prochain, le laboratoire histoire des technosciences en société (HT2S) et l’Institut de recherches de droit des affaires (Irda) du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), organise une conférence intitulée : « Lex robotica ».

• Programme :

— Mots de bienvenue par l’administrateur général du Cnam, Olivier Faron

— Présentation des deux laboratoires par le directeur du HT2S, Jean-Claude Ruano Borbalan et par le directeur de l’IRDA, Mustapha Mekki

La fabrique du robot humanoïde

Président de séance : Serge Chambaud, président de l’association française pour l’avancement des sciences.

De quoi parle-t-on ?

—  Les définitions juridiques et techniques : Valérie Depadt, maître de conférences HDR en droit privé et sciences criminelles à l’université Paris 13 et Ludovic Garattini, chercheur au laboratoire HT2S Cnam

L’élaboration de l’apparence du robot humanoïde

L’élaboration matérielle d’un robot humanoïde

— La propriété intellectuelle et industrielle : François Moreau, professeur d’économie, université Paris

— La protection industrielle : Rudolf Gelin, directeur de la recherche de la société Soft Bank Robotics

Le robot humanoïde comme une œuvre d’art

— La protection artistique et les robots humanoïdes : Géraldine Goffaut-Callebaut, professeur de droit privé et sciences criminelles à l’université d’Orléans

— Les nouvelles pistes d’exploration pour les machines anthropomorphes qui sortent des labos : Jean-Paul Laumond, directeur au LAAS-CNRS

L’exploration sur le thème de l’intelligence artificielle

— L’illusion de l’intelligence artificielle : Guilhem Julia, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles à l’université Paris 13 (IRDA)

— Les robots humanoïdes dans la fiction : Laars Lundstrom, producteur (sous réserve)

Les robots humanoïdes en action

Président de séance : Philippe Sueur, professeur d’histoire du droit, doyen honoraire de la faculté de droit, sciences politiques et sociales de l’université Paris 13.

Les usages du « cerveau » des robots humanoïdes

— Les fonctions de mémorisation et d’apprentissage des robots humanoïdes : Didier Roy, chercheur au laboratoire de robotique Flowers, INRIA, Bordeaux

— L’intrusion de l’humanoïde dans le droit de la famille et des personnes : Xavier Labbée, professeur de droit à l’université Lille II, avocat

Les fonctions suprahumaines des robots humanoïdes

— La responsabilité vue par le scientifique : Stéphane Natkin, professeur titulaire de la chaire Systèmes multimédia au CNAM Paris

— La responsabilité vue par le juriste : Valérie Depadt, maître de conférences en droit privé et sciences criminelles à l’université Paris 13 (IRDA)

Les robots humanoïdes et la vie sociale

— Les multiples rôles et fonctions des robots humanoïdes : Denis Vidal, anthropologue, directeur de recherche à l’IRD (Paris-Diderot) et enseignant à l’EHESS

— Le droit social et les robots humanoïdes : Laurent Gamet, professeur de droit privé et sciences criminelles à l’université de Paris-Est-Créteil-Val de Marne

Propos conclusifs

— Jean-Claude Ruano Borbalan, professeur du Cnam, titulaire de la chaire de Médiation des techniques et des sciences en société

— Didier Guével, professeur de droit privé et sciences criminelles, doyen de la faculté de droit, sciences politiques et sociales de l’université Paris 13 (IRDA)

LPA 30 Août. 2017, n° 129n5, p.2

Référence : LPA 30 Août. 2017, n° 129n5, p.2

Plan
X