Dessine-moi la justice !

Publié le 06/01/2023 - mis à jour le 06/01/2023 à 12H20

Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, a présenté jeudi la réforme tirée des États généraux de la justice. Le projet est ambitieux. Financièrement d’abord, puisqu’il prévoit de porter les crédits de la justice à 11 milliards d’euros d’ici la fin du second quinquennat. En termes d’organisation ensuite, le ministre entend  procéder à des modifications en profondeur, notamment en transférant aux chefs de juridiction certains pouvoirs actuellement réservés à l’administration centrale. Concernant le droit et la procédure enfin : tous les domaines de la justice sont réformés, depuis le civil, jusqu’aux mineurs en passant par le social, l’économique et la pénitentiaire.

Pour autant, ces annonces ont été accueillies avec une certaine défiance par les professionnels actifs sur les réseaux sociaux. La création d’une application dédiée aux justiciables est perçue comme un gadget, la hausse annoncée des crédits est jugée insuffisante et le développement des procédures amiables ne serait pas une solution pertinente pour désengorger les tribunaux.  Si le politique est soucieux de restaurer la confiance dans la justice, la justice quant à elle mettra du temps à retrouver confiance dans le politique…

Dessine-moi la justice !
©Me Tiphaine Mary
Plan
X