L’impact des normes de l’OIT sur la scène internationale

Publié le 12/08/2019

Dans le cadre du centenaire de l’OIT, l’Institut des sciences sociales du travail (ISST), le Réseau international CIELO Laboral et le Réseau d’excellence, organisent une journée d’ateliers thématiques autour de l’impact des normes de l’OIT sur la scène internationale, le 24 septembre prochain, de 8h30 à 16h30.

Programme :

  • 8h30 : Accueil des participants ;

Matinée : L’acteur syndical et l’institution

  • 9h : Propos introductifs par Cyril Cosme, directeur du bureau pour la France de l’OIT ;

  • 9h20 : L’audace des fondateurs de 1919 par Isabelle Lespinet-Moret, professeure d’histoire contemporaine à l’université Panthéon-Sorbonne Paris 1 ;

  • 09h40 : Entre marginalisation et réinvention, le rôle de l’OIT face aux menaces de la crise du multiculturalisme par Francis Maupin, ancien conseiller juridique de l’OIT ;

  • 10h : Le rôle du comité de la liberté syndicale par Yves Veyrier, vice-président du CLS et Pierre Coutaz, CGT, conseiller au secteur international ;

  • 10h 40 : Débat avec la salle ;

  • 11h : Pause.

  • 11h30 : La formation syndicale aux normes internationales du travail par Nicole Maggi-Germain, directrice de l’ISST, Panthéon-Sorbonne Paris 1, maître de conférences HDR en droit privé et Maura Miraglio, senior programme officer, Centre de formation de Turin de l’OIT ; 

  • 12h10 : Débat avec la salle ;

  • 12h30 : Déjeuner.

Après-midi : L’acteur syndical face aux normes

  • 14h : L’évolution des normes internationales du travail

– Le normatif au sein de l’organisation d’Albert Thomas : à propos des normes fondamentales ou du bloc de constitutionnalité du BIT, par Mad Zani, professeur de droit public, directeur du Centre de droit international et européen de Tunis ;

– Mise en œuvre de la convention n° 188 sur le travail à la pêche : enjeux et défis dans le contexte du rapport sur le futur du travail (ou de la déclaration sur l’avenir du travail, 2019) par Alexandre Charbonneau, Maître de conférences en droit privé à l’université de Bordeaux, en détachement à l’OIT ;

  • 14h40 :  La décentralisation des normes

– Les accords-cadres internationaux : quels usages récents dans les groupes français ?, par Pauline Barraud de Lagerie (maître de conférences en sociologie, université Paris-Dauphine, IRISSO-CNRS), Rémi Bourguignon (professeur en sciences de gestion, université Paris-Est Créteil, IRG) et Arnaud Mias (professeur de sociologie, université Paris-Dauphine, IRISSO-CNRS) ;

– Les accords-cadres internationaux : le point de vue d’un négociateur syndical par Jean-Christophe Tirat, secrétaire fédéral FEC FO et Vice-président UNI Europa gaming ;

– Entre contractualisation et négociation : les métamorphoses de la RSE par Isabelle Desbarats, professeure de droit privé à l’université Toulouse I Capitole ;

  • 15h50 : Débat avec la salle ;

  • 16h : Pause.

  • 16h20 : L’effectivité des normes internationales du travail par le recours aux juges ; 

  • 17h40 : Conclusion et remerciements.

À lire également

Référence : LPA 12 Août. 2019, n° 147h4, p.2

Plan