Le conseil, thème-clé du 72e Congrès de l’ordre des experts-comptables

Publié le 05/07/2017

Le 72e Congrès de l’ordre des experts-comptables se tiendra du 27 au 29 septembre prochain à Lille.

Avec plus de 4 000 congressistes et une cinquantaine d’intervenants attendus, cette édition, organisée par l’ordre des experts-comptables et présidée par Charles-René Tandé, s’annonce comme l’un des temps forts d’un secteur en pleine évolution. Cette année, le congrès s’articulera autour du conseil, axe majeur de développement de la profession. C’est dans un contexte de forte mutation de la profession que se déroulera le 72e Congrès de l’ordre des experts-comptables. En effet, face à la digitalisation des processus comptables, le modèle du cabinet traditionnel doit évoluer vers des missions de conseil à forte valeur ajoutée.

Premier partenaire des chefs d’entreprise, l’expert-comptable est l’interlocuteur le plus qualifié pour répondre au manque d’accompagnement dont souffrent les entrepreneurs et ainsi participer à la relance économique du pays. Le développement des missions de conseil est d’ailleurs l’une des priorités avancées par Charles-René Tandé, président de l’ordre, lors de sa prise de fonction en mars dernier : « La profession doit se réinventer. Les travaux entrepris par la nouvelle équipe en charge du Conseil supérieur vont dans ce sens et j’ai bon espoir d’obtenir dès cette année, des premiers résultats qui permettront à nos cabinets de mieux se positionner et à nos clients de mieux appréhender la multiplicité de nos compétences. Il est également essentiel de renforcer nos actions auprès des universités et des écoles de commerce pour informer des nouveaux défis passionnants que doivent relever les experts-comptables et ainsi redynamiser l’attrait vers cette filière extrêmement porteuse ». Pour susciter une prise de conscience de toute la profession et favoriser sa transition vers ces nouvelles missions de conseil, l’ordre organise cette année quatre conférences, articulées autour de quatre axes essentiels : savoir être, savoir-faire, faire savoir, et faire.

Savoir être : d’une équipe active à une équipe proactive. Les évolutions majeures du métier nécessitent que chacun renforce ses compétences afin de développer une dimension conseil forte et structurée au sein des cabinets : quel leadership avoir dans un contexte de transformation pour être « porteur de sens » ? Comment développer les compétences en tant que manager coach pour devenir moteur du changement ?

Savoir-faire : d’une organisation traditionnelle à une organisation orientée conseil. Le développement des missions de conseil induit une réorganisation au sein des cabinets, adaptée à leurs tailles et à leurs positionnements : comment organiser son cabinet pour les missions de conseil ? Comment l’approche sectorielle peut-elle se mettre au service du conseil ? Comment passer de l’obligation de conseil aux missions de conseil ?

Faire savoir : d’une communication de type libérale à une commercialisation de type entreprise. Le marketing de cette nouvelle offre de services doit être l’une des priorités des dirigeants de cabinet et s’inclure dans une démarche stratégique globale et adaptée : comment positionner son offre de conseil dans un environnement concurrentiel ? Comment construire la tarification des missions de conseil ? Comment vendre et de quelle manière communiquer sur cette nouvelle offre ?

Faire : des missions traditionnelles aux missions de conseil. Sans pour autant négliger les missions traditionnelles, il est essentiel de développer des missions de conseil à forte valeur ajoutée tout en restant pragmatique : comment se positionner comme le coach de son client ? Comment passer de la mission « paie » à la mission RH ? Faut-il déléguer certaines missions ?

Autres temps forts du congrès, les plénières d’ouverture et de clôture :

Plénière d’ouverture : sur la route du conseil.

Plénière de clôture : construisons ensemble les missions de demain.

Plébiscités par les congressistes lors de la précédente édition, « Les essentiels » feront leur retour cette année et proposeront de faire le point avec des intervenants de haut niveau sur des sujets techniques et d’actualité. En parallèle, des ateliers seront également organisés et animés conjointement par un partenaire de l’ordre et un expert-comptable. Tous en lien avec le conseil, ils porteront sur des sujets divers tels que la transformation digitale, l’interprofessionnalité ou encore la transmission d’entreprise.

X