Concours d’éloquence

Publié le 05/10/2021 - mis à jour le 05/10/2021 à 9H31

La finale d’un concours d’éloquence soutenu par le département de l’Essonne et ayant pour thème « Et si c’était à refaire ? » s’est tenu lundi 27 septembre 2021. L’objectif de cet évènement ? Lutter contre les violences entre jeunes des quartiers.

Concours d'éloquence
Graphithèque / AdobeStock

Pas moins de quinze jeunes finalistes, issus des quartiers des Tarterêts à Corbeil-Essonnes, des Pyramides à Evry et de la Grande Borne à Grigny, ont concouru afin de prôner le dialogue et le vivre ensemble face aux phénomène de violences entre bandes en Essonne.

L’association Expression de France est à l’origine de ce concours. Cette association est connue pour mener tout au long de l’année des actions sur les thématiques de l’engagement citoyen, de la laïcité et de l’orientation scolaire.

Le jury, composé d’élus du Département et de membres de l’association Expression de France a distingué les trois meilleurs des 15 finalistes sur des critères de fond et de forme (idées proposées, aisance oratoire…).
– 1er prix : Sinem : « Ce jour-là ».
– 2ème prix : Sandy : « On est la somme de nos choix »
– 3ème prix : Manon : « Dans la tempête »
– Prix coup de cœur du jury : Lassana : « 12h15 nouveau drame à Grigny »

Les lauréats ont reçu respectivement une récompense de 500, 300 et 200 euros, versées par l’association Expression de France.

Sources :
X