Un dinosaure dans un salon

Publié le 23/11/2022 - mis à jour le 23/11/2022 à 10H35

Ce squelette d’un Iguanodontia, Camptosauridae complet à 70 %, vieux de 150 millions d’années, a été adjugé 673 240 €

Giquello/Hôtel Drouot

Notre salon n’est pas immense, mais il est de bonne taille. En repoussant le canapé, la table basse et les cinq fauteuils, ainsi qu’une petite bibliothèque, nous avons pensé avoir trouvé la place pour y installer Zéphyr. Celui-ci mesure 3,25 mètres de long et 1,30 mètres de haut. Tout a été fait pour accueillir cet animal, certes à l’état de squelette, mais animal tout de même. Car Zéphyr est un Iguanodontia, Camptosauridae. Il a été découvert en 2019, près de Skull Creek dans le comté de Moffat, Colorado, États-Unis, dans ce que l’on appelle la Formation de Morrison, datant du Tithonien, Jurassique Supérieur (150-145 Ma). Il n’aurait jamais surgi après 150 millions d’années sans la construction de routes sur un terrain privé non loin du Dinosaur National Monument et de la petite ville de Dinosaur, dans ce comté. Il a été adjugé 673 240 € à Drouot, le 20 octobre 2022 par la maison Giquello & Associés.

Zéphyr est qualifié par certains de « dinosaure de salon », car il pourrait en effet entrer dans un appartement. Certains amateurs de ces vestiges de la préhistoire n’hésitent pas à acquérir ces monstres comme des objets de décoration, voire des tableaux, comme notamment Leonardo Dicaprio et Nicolas Cage… Le premier s’était battu en 2007 pour acquérir le Tyrannosaurus Rex. De son côté, Nicolas Cage, qui avait acheté pour 267 000 dollars un crâne de Tyrannosaurus bataar originaire du désert de Gobie, a été contraint de le rendre à son propriétaire légal, la République de Mongolie. Nous ne connaissons pas le sort du Diplodocus et de celui de l’Allosaurus, adjugés chacun pour environ 1,4 millions d’euros à Drouot en avril 2018 par la maison Binoche & Giquello, qui s’est fait une spécialité dans la vente des dinosaures. Elle en a proposé sept depuis quelques années. C’est cette maison qui a vendu à un particulier américain à Paris, en octobre 2021, le plus grand tricératops connu, vieux de 66 millions d’années !

Certes, Zéphyr (complet à 70 %), ne fait pas le poids face à un tel géant, mais il conserve tout son charme. Comme tous les Camptosauridés, Zéphyr a des membres antérieurs de courte taille avec cinq doigts, dont seulement trois ont des griffes, et des membres postérieurs forts et robustes, bien conservés. Les membres antérieurs sont partiellement conservés, les coracoïdes étant absents. S’il ne pourra plus gambader dans la nature, il aura dans un salon un nouveau foyer. Ce dernier ne ressemblera pas au site de Morrison, qui couvre environ 1,5 millions de kilomètres carrés, présentant une très forte concentration de restes fossiles, avec des lits d’os étendus créés par des crues soudaines qui ont déposé de nombreux os en un seul endroit. La datation radiométrique indique que sa formation date d’environ 148 et 155 millions d’années. Ce que ne manque pas Zéphyr de raconter.

Giquello & Associés, 5 rue La Boétie, 75008 Paris

Plan
X