La liberté d’expression et le droit des femmes au XXIe siècle

Publié le 14/09/2016

L’Ordre des avocats au barreau de Rouen et la faculté de droit de Rouen organisent, le 29 septembre prochain, un colloque intitulé : « La liberté d’expression et le droit des femmes au XXIe siècle ».

Programme :

– Ouverture du colloque par Johanna Guillaumé, doyenne de la faculté de droit, et Arnaud de Saint Remy, bâtonnier de l’Ordre.

– Allocution d’Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication.

– Présentation générale : les droits fondamentaux peuvent-ils être catégorisés ?, par Vincent Tchen, professeur de droit public à l’université de Rouen.

— L’expression d’une liberté affirmée, modéré par Arnaud de Saint Remy, bâtonnier de l’Ordre.

– La liberté d’expression artistique au service du droit des femmes, par Carole Nivard, maître de conférences en droit public à l’université de Rouen.

– La mise à l’index de George Sand, par Jean-Baptiste Amadieu, chercheur au CNRS, agrégé de lettres, docteur en lettres modernes.

– Les droits des femmes en politique, par Anne-Sarah Moalic-Bouglé, docteure en histoire contemporaine.

– La vierge rouge et le drapeau noir, portrait infidèle, par Isabelle Poidevin, procureure de la République adjoint près le tribunal de grande instance de Rouen.

– Le réseau d’entraide dédié à la cause des femmes, nouvelle forme d’expression libre, par Stéphanie Cassin-Wismer, conseil en stratégie digitale.

— L’expression d’une liberté surveillée, modéré par Vincent Tchen, professeur de droit public à l’université de Rouen.

– Les droits des femmes face à la liberté d’expression et à la liberté religieuse, par Kaltoum Gachi, avocate au barreau de Paris.

– Offenses aux femmes et propos misogynes, par Nathalie Droin, maître de conférences en droit public à l’université de Bourgogne.

– Le régime juridique des blagues misogynes, par Thomas Hochman, professeur de droit public à l’université de Reims.

– Droit à l’image des femmes et respect de la vie privée, par Julien Fournier, avocat au barreau de Paris.

– L’égalité réelle entre les femmes et les hommes, facteur de lutte contre les discriminations, par Fabien Girard de Barros, directeur de Lexbase.

À lire également

Référence : LPA 14 Sep. 2016, n° 120h0, p.2

Plan
X