L’enfant à l’épreuve de la séparation parentale

Publié le 16/05/2018

Le CERDP organise une journée d’étude sur le thème : « L’enfant à l’épreuve de la séparation parentale », le 8 juin prochain, avec les partenariats du CDPF de l’université de Strasbourg, du barreau de Grasse, du barreau de Nice, de l’Association des avocats praticiens en droit de la famille, de l’Institut du droit de la famille et du patrimoine du barreau de Grasse et de l’École des avocats du Sud-Est.

Quand le couple parental disparaît, l’enfant est alors au cœur de toutes les problématiques.

Qu’il soit acteur dans le processus de séparation ou le plus souvent victime de la mésentente, quel est le sort réservé à l’enfant dans la séparation parentale ? Comment et par qui est assuré l’intérêt de l’enfant ?

De la même manière que devient la coparentalité ? A-t-elle encore une signification ? Comment chacun des parents exerce-t-il ses responsabilités tant personnelles que patrimoniales à l’égard de l’enfant ? Et cela particulièrement en présence des nouvelles configurations familiales ou de difficultés relationnelles entre les différents protagonistes.

La journée d’étude du CERDP se propose de répondre à toutes ces questions en confrontant les points de vue des universitaires, des magistrats et des avocats.

Matinée : Le sort de l’enfant

9h : Allocution d’ouverture, par Christian Vallar, doyen de la faculté de droit et science politique de Nice, Laetitia Antonini-Cochin, maître de conférences HDR à l’université Côte d’Azur, directrice adjointe du Centre d’études et de recherches en droit des procédures (EA 1201) ;

9h30 : Allocution du président de séance ;

9h40 : L’enfant dans le divorce par consentement mutuel, par Christel Simler, maître de conférences à l’université de Strasbourg ;

10h : Les déplacements illicites d’enfant, par Marie-Cécile Lasserre, maître de conférences à l’université Côte d’Azur, faculté de droit et science politique, CERDP ;

10h55 : La résidence de l’enfant : vers une résidence alternée de principe, par Patrice Hilt, maître de conférences HDR à l’université de Strasbourg, directeur du Centre de droit privé fondamental (EA 1351) ;

11h15 : L’avocat de l’enfant, par Odile Monaco et Yolaine Breyton-Dufau, avocats au barreau de Nice.

Après-midi : Le sort de la coparentalité

  • 14h30 : Allocution du président de séance ;

  • 14h40 : Les difficultés relatives à la contribution à l’éducation et à l’entretien de l’enfant, par Isabelle Imbert-Duhamel, vice-présidente du tribunal de grande instance de Grasse ;

  • 15h00 : La codécision à l’épreuve de la séparation, par Laetitia Antonini-Cochin, maître de conférences HDR de l’université Nice Sophia Antipolis ;

  • 15h45 : La place du parent social dans le cadre des familles recomposées, par Géraldine Assadourian et Leslie Perot-Lerda, avocats au barreau de Grasse ;

  • 16h15 : Les liens parents enfants à l’épreuve de la séparation : regards croisés, par Nathalie Beurgaud, Sandrine Setton, avocats au barreau de Nice et Carole Monchant, psychologue.

Responsable :

  • Laetitia Antonini-Cochin, maître de Conférences HDR à l’université Côte d’Azur, directrice adjointe du CERDP, directrice du master 2 droit des responsabilités codirectrice de l’IEJ ;

  • Marie-Cécile Lasserre, maître de conférences à l’université Côte d’Azur.

 

X